kidou le puppet rider

24 août 2005

welcome!

salut, je m'appelle kidou (c'est moi sur la photo à droite). je vais vous raconter un peu mon voyage aux usa avec mes amis les "puppet riders" mais aussi et surtout avec mes copines celineh, lolotte, marion, sandra, sofy et mp.

mais juste avant de commencer, je me présente. je suis né le 27 juillet 2005, le jour du départ aux us en fait! c'est grâce à marion qui a fait un travail formidable et qui est un peu ma première mère! c'est elle qui m'a "fabriqué" de ses petites mains expertes, avec sa machine à coudre et parfois ses aiguilles (aïe les doigts!) et je la remercie infiniment pour ça :) je remercie aussi sandra qui m'a fait mon visage (j'ai l'air sympa non?). et puis après tout ça, on m'a mis entre les mains de mp. en fait, je suis la reproduction en minuscule de son héros de l'équipée du poney express: kid (c'est sa copine sofy qui lui a fait découvrir la série...). en plus il parait que la chemise bleue c'était aussi sa tenue préféré alors j'ai tout pour plaire! enfin, je vais essayer de pas rougir tout de suite, je laisse ça à lolotte! ;)

mais bon, on n'est pas là pour parler de choses futiles (tiens ça me rappelle une certaine célineh qui parle tout le temps, quand elle parle plus c'est que ça va pas fort! lol). donc je vais essayer de vous faire un récit détaillé de ce voyage, en essayant de pas trop trainer car je sais que mes fans sont impatients!

sur ce, à tout à l'heure!

bisou.

kidou

ps: comme le récit est terminé, j'ai affiché les messages dans l'ordre chronologique, ce sera plus facile à lire (mais peut-être plus long à charger, désolé). n'hésitez pas à poster des commentaires et si vous ne voulez pas laisser d'adresse email, il suffit d'en mettre une "bidon", de toutes façons elle n'apparait pas.

Posté par poney_express à 16:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]


25 août 2005

mercredi 27 juillet 2005

paris =>los angeles

voilà, donc, c’est le jour j. déjà la veille, marion et mp sont allées accueillir à la gare, sofy, qui arrivait de son sud (langue d’oc) et lolotte, h et sandra qui venaient elles de la région lyonnaise. les trains étaient à l’heure, puis elles ont filé dans l’ouest parisien pour un bon repas au restau (enfin, h a moyennement apprécié la tapenade apparemment, elle n’a plus parlé pendant au moins dix minutes !). finalement lolotte et h sont allées chez mp et sofy et sandra chez marion pour la nuit.

mercredi matin tout le monde a rendez-vous chez marion pour un petit déjeuner en compagnie de sonia qui malheureusement n’a pas réussi à se glisser dans une valise. h, lolotte et mp prennent donc le bus et au bout d’une heure, arrivent enfin chez marion (heureusement qu’elle a un balcon pour qu’elles puissent lui crier qu’elles sont en bas ;))
et là on me donne enfin à ma nouvelle "mère". tout le monde est ébahi par le travail qu’a dû fournir marion. elle a fait trois hickok (un pour sandra, un pour elle et un pour h, ce dernier il fait la gueule !!), un cody avec son superbe habit pour sofy, un autre kid pour lolotte et enfin, un teaspoon qu’elles espèrent toutes pouvoir donner à anthony zerbe si elles le rencontrent.

p82700024

la bande des puppet riders!

ça papote et vers 10h, nous partons pour les champs élysées afin de faire changer quelques euros en dollars. puis déjeuner rapide au mcdo du coin (pour se mettre dans l’ambiance ??!!) et chacune repart chez sa logeuse. moi je ne peux que suivre, je ne connais pas bien paris !
vers 15h, c’est le départ pour l’aéroport de roissy, en métro et rer, content d’être tout petit pour pas avoir à porter les sacs et les valises ! surtout que comme ce sont des filles ils sont bien bourrés et biens lourds ! et aucun galant jeune homme pour les aider ! dans le far west, ça se serait pas passé comme ça je vous le dis !
finalement, elles arrivent tant bien que mal dans le rer qui est direct jusqu’à roissy, et ça papote et ça papote.
une fois sur place, nous nous dirigeons vers le hall e comme c’est indiqué sur le billet, mais évidemment, ça a changé et c’est le c ! tout le monde se retrouve enfin devant le comptoir d’enregistrement, on aura deux rangées de sièges (trois et trois), moi je prends pas de siège, je suis trop petit je vous le rappelle.
on attend un peu et au moment où on fait la queue pour embarquer, qui je vois ? (et je le glisse subrepticement à l’oreille de mp pour qu’elle l’annonce fièrement à ses copines...) emilie de ravin, l’actrice qui joue clare dans lost ! ohhhhh noooonnnn ! pas elle dans l’avion ! en tout cas elle est toute petite (aussi) et très très jolie. j’ai presque craqué ! bon, elle doit être en première ou business parce qu’on ne la reverra pas.
on s’installe dans l’avion et c’est parti ! wow, le décollage ! "terrible" comme dirait h !

je lis un peu pour m’occuper.

us_0015

puis on nous sert à boire et à manger (j'aime bien les bretzels)

us_0072

j’ai voulu regarder un film avec sandra bullock mais il était vraiment très très nul. on a aussi vu des icebergs au dessus du groënland, c’était très très beau (allez on s’casse ?)

us_0132

le groënland c'est beau

finalement on arrive à los angeles. on sort rapidement de l’avion, mais il faut passer la douane et ça avance hyper lentement ! en plus il faut désormais laisser l’empreinte de son index droit et de son index gauche et faire une photo (moi j’ai pas d’index, ça m’arrange !). bon finalement on sort et on passe la douane il n’y a personne. mp appelle l’hôtel pour qu’ils envoient la navette et après il faut trouver l’endroit où on doit l’attendre. on a le pied sur le sol américain ! y’a plein de grosses voitures. on attend, on attend et toujours rien ! finalement au bout d’une heure la navette arrive ! pfff... pas pressés ces "gonzes" ! on a dû voir passer les navettes de tous les autres hôtels sauf le notre! tout le monde commençait à être en état de décomposition avancée ! bref, on arrive enfin à l’hôtel et vite un gros dodo ! on a rien vu de los angeles à part des lumières...

Posté par poney_express à 16:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 septembre 2005

jeudi 28 juillet

los angeles

le réveil n'est pas trop brutal, mp m'a dit qu'elle avait bien dormi, moi, c'était moyen avec le décalage horaire, mais bon, on fait ce qu'on peut, je ne suis pas encore un grand voyageur. pendant qu'une prend sa douche, les autres rangent leurs affaires et accessoirement allument la télé et là... oh stupeur... johnny hallyday à la télé américaine!! non, mais je rêve! c'est quoi ce binz?? on est bien à los angeles? on s'est pas gourré d'avion? et bien non, ils diffusent bien un film. et johnny parlant anglais finalement, ça vaut son pesant de cacahuètes!

c'est pas tout ça, avec mp, on va faire un petit tour de l'hôtel et on découvre une piscine derrière (mais qui est fermée) et un coin jacuzzi au rez de chaussée. mais on n'est pas là pour se prélasser, on est des aventuriers nous! tout le monde prêt, nous allons petit-déjeuner dans le lobby de l'hôtel et prenons toute la place car ce n'est pas très grand. au menu, des céréales, des gateaux américains bien bourratifs (muffins, etc...), du thé et du café. ça va c'est acceptable.

puis, nous attendons la navette qui doit nous conduire chez avis pour récupérer notre voiture (marion et sofy en profitent pour appeler la france grâce à la carte de marion... car aucun réseau ne passe sur les portables! (c'est quoi ce pays?? "t'as du réseau?" "non et toi?" "non"...).
j'espère qu'elle sera grande (la voiture), car j'ai besoin de place!
nous arrivons donc chez avis, c'est tout près, et allons au comptoir... enfin, surtout les filles car j'y arrive pas au comptoir, il est trop haut. le gars a l'air très gentil car il se démène pour nous trouver une voiture (chevrolet uplander) avec un lecteur de dvd! mais comme je l'ai déjà dit, on est des aventuriers, on est pas là pour regarder des dvds! mais ça lui fait plaisir, alors on patiente. entre temps, sandra et mp passent un coup de fil en france mais la pauvre lolotte, elle a plus d'unités. finalement le gars du comptoir nous dit d'aller voir chanel qui va s'occuper de nous et de notre carrosse!
il est cool chanel, il prend des photos avec tout le monde et veut qu'on les lui envoie... dragueur quand même ouais...
il nous explique un peu comment marche la voiture (la manette des vitesses automatiques est sur le volant) puis sofy fait un petit tour dans le parking pour la prendre en main et on part vers venice beach.

11

avec mes amis dans la chevrolet

mp connait bien le coin, on y arrive vite et on se gare dans un endroit où c'est gratuit. on rencontre un surfer avec sa planche sur un vélo... bizarres les gens ici...
là, on se retrouve tous sur la plage avec mes copains et on joue à "alerte à malibu" c'est trop cool!

28

toujours prêts à secourir des gens!

puis on va dans un restaurant où les parts sont énormes et le service assez lent. lolotte qui est allée téléphoner avec mp (elles ont racheté une carte) se fait aborder pour qu'on lui achète de l'eau, mais je sais pas si elle a bien compris que c'était de l'eau... bizarres les gens ici...

après manger, on va faire un tour pour voir les canaux et il y a de très belles maisons, moi j'habiterais bien par là, c'est calme, mais bon, y'a des gens trop bizarres quand même... et puis faut faire gaffe si on veut rentrer chez quelqu'un on peut se faire tirer dessus ("armed response").

31

mon futur "chez moi"

après ça on file vers hollywood boulevard en passant par beverly hills et rodeo drive, mais c'est trop cher et y'a pas de place pour se garer.
sur hollywood boulevard, mp a donné rendez-vous à ses copines circe et jennette devant le mann's chinese theater, le cinéma où il y a les empreintes des stars. mais arrivés devant il y a une méga foule, c'est pour l'avant première de "sherif fais moi peur" (connais pas). heureusement, elles arrivent à se retrouver et on va tous se boire un milk shake chez johnny rocket's. ils sont supers bons et supers énormes ces milk shakes, mais ils sont surtout super bons! le johnny rocket's est situé dans un nouveau complexe commercial qui comprend le kodak theater, là où ont lieu les "oscar" désormais. y'a des espèces de colonnes avec des éléphants dessus, c'est bien kitsch.
après ça, on marche sur hollywood boulevard, y'a plein d'étoiles sur le sol avec des noms qu'on connait pas, en s'arrêtant dans une boutique pour surfer un peu sur internet (enfin, mp qui aimerait consulter ses mails et voir si elle a des nouvelles d'anthony zerbe, et surtout pour lui dire qu'ici, IL N Y A PAS DE RESEAU!).
elles veulent toutes acheter des photos de la série. je comprends pas bien, elles nous ont nous, ça leur suffit pas? so what? si quoi? mais comme elles n'arrêtent pas de papoter et de regarder les vitrines (pfff ces filles...) ben on arrive devant la boutique de photos et c'est fermé. on va en voir une autre qui elle est définitivement fermée et ne vend que sur internet (super!).

alors finalement on décide de reprendre les voitures pour aller à l'observatoire et voir la ville d'en haut. un peu comme james dean dans "la fureur de vivre"... mais là non plus pas de chance, ça commence mal ce voyage! c'est fermé aussi. alors en désespoir de cause, direction l'hôtel à baldwin park (tiens ça me rappelle quelque chose ce nom...). sauf que c'est loin! au moins une heure de route! en plus c'est hyper mal indiqué et on se perd, vraiment ça commence mal ce voyage! heureusement, les chambres sont bien réservées. j'ai sommeil et j'ai faim donc on va au plus près... un mcdo en face... et puis dodo! pour demain on verra bien, là j'ai plus la force de réfléchir...

Posté par poney_express à 15:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 septembre 2005

vendredi 29 juillet

los angeles => tucson

lever vers 7h, j'ai bien dormi. finalement je m'habitue bien au "jet lag" comme ils disent là-bas! on prend un petit déjeuner dans la chambre, y'a pas grand chose à manger, des restes de gateaux... à la dure!
puis comme à midi on a décidé de pique niquer sur la route, on décide d'aller faire des courses. marion nous emmène sur le parking du supermarché d'à côté. moi je reste dans la voiture (pas envie de monter dans le chariot). mais au bout de cinq minutes je vois les filles qui reviennent bredouilles. en fait, ce supermarché ne vend pas de nourriture! on reprend donc la voiture et mp avec son flair arrive à nous conduire vers un vrai supermarché, dans un petit centre commercial.
là on est super contents avec mes copains car on peut aller faire un tour sur des chevaux! j'adore faire du cheval. cody, lui il choisit l'éléphant. il est trop foufou ce cody!

51

j'adore le cheval

enfin, on s'amuse bien pendant que les filles achètent de quoi manger: des sandwiches, des fruits, des salades toutes prêtes... de quoi tenir pour deux jours. elles achètent aussi de quoi petit déjeuner car dans les motel 6, là où on va dormir, c'est pas prévu.

cette fois c'est vraiment parti pour tuscon (si vous voulez pas passer pour un "loser", il faut prononcer "tousseun"). on roule encore longtemps parmi des maisons sur la freeway. los angeles, c'est vraiment une très très grande ville. puis on arrive finalement dans le désert. le paysage se dépeuple brutalement, pas un seul puppet rider à la ronde. juste des éoliennes par dizaines. dans la voiture on s'amuse bien et puis je regarde le paysage, c'est beau... allez...
on voit aussi des trains très très longs.

comme on a la clim dans notre diligence blanche, on se rend pas trop compte que la température a bien monté. on décide de s'arrêter quelque part pour pique niquer, mais comme on ne connait pas le coin, on ne sait pas trop où. finalement on trouve une sortie et on arrive dans un grand parking en terre battue, désert, avec un café un peu délabré, une station service désaffectée, un morceau de train (?!) et quelques constructions. et puis aussi un drapeau américain...

41

"bagdad cafe"

parait que l'endroit ressemble à "bagdad café", mais je saurai pas vous dire, je sais pas ce que c'est.
et là quand on sort de la voiture, on comprend notre douleur! heureusement, on trouve un arbre où on est un peu à l'ombre, mais il fait vraiment très très chaud. avec mp on a du mal à résister et on ne s'attarde pas. parait que les filles ont vu un lézard blanc, mais j'ai pas été assez rapide pour l'apercevoir.
on regagne la voiture et on veut faire une petite pause "pipi", donc on roule jusqu'à la station service un peu plus loin qui elle n'est pas désaffectée, mais les toilettes elles sont vraiment désaffectées, enfin, il y fait 50° et c'est pas reluisant.
on repart, cette fois, c'est lolotte qui conduit.

on continue notre route au milieu du désert... à la longue, c'est un peu monotone. mais on aperçoit enfin des cactus dans le paysage, comme ceux qu'on voit dans les films.
celineh est subjuguée par tous les gros gros camions (ça lui rappelle son chéri), en plus il y en a des violets, alors là pour elle c'est trop émouvant.
on s'arrête ensuite sur une aire de repos, là aussi il fait très chaud, surtout le vent qui est brulant. d'ailleurs ça soulève de la poussière, on dirait presque qu'il va y avoir une tempête de sable!
sur l'aire de repos, avec les copains on va faire un tour dans les cactus pour se dégourdir les jambes.

6

les cactus, ça pique

mais on n'a pas fait gaffe au panneau (je sais pas très bien lire), y'a marqué qu'il ne faut pas marcher là car il y a plein d'animaux très méchants: scorpions, serpents... oups!

7

...

puis c'est sofy qui conduit pour aller vers tucson. on arrive à phoenix, qui est une grande ville, y'a plein de ponts sur l'autoroute. il y a quelques petits embouteillages, et d'un coup, les filles deviennent comme folles! tout ça à cause d'une voiture sur laquelle il y a marqué "pony express"... euh...

on s'arrête juste avant tucson pour mettre un peu d'essence (y'a un militaire dans la station, parait qu'il est pas mal dans son bel habit) et laver les vitres (c'est pour que sandra puisse prendre des photos nettes du ciel), et on arrive à l'hôtel. il fait un peu gris, mais il fait chaud. alors du coup, sofy, marion et sandra décident d'aller se baigner, moi, on m'a pas fabriqué de maillot... mp va ensuite les rejoindre.
puis on mange un morceau dans la chambre avant d'aller se coucher.

Posté par poney_express à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2005

samedi 30 juillet

mescal - tombstone

on se lève assez tôt (à cause du jet lag), mais perso j'ai encore bien dormi.  on a droit à un petit déjeuner dans la chambre avec du nesquick froid et des brownies, mmmm!!
ce matin, nous devons aller à mescal, l'endroit où cette fameuse série "l'équipée du poney express" a été tournée. les filles sont très excitées à l'idée de se retrouver sur les traces de leurs "riders" préférés, moi, on verra...
mescal est situé sur la route entre tucson et tombstone. ça fait partie des studios de old tucson qui eux sont situés à l'ouest de la ville. bref, c'est pas à côté quoi!
allez hop, tout le monde dans la chevrolet blanche, le temps est tout gris. nous roulons, voyons un train qui mesure au moins 5 km de long (qui a dit que j'avais tendance à exagérer? je vous rappelle que comme je suis petit, tout est plus grand pour moi!). c'est encore mp qui guide, rapport à son foulard... les studios n'ouvrent qu'à 10h, on pensait que c'était plus loin et donc finalement on arrive sur la route assez tôt. on s'arrête pour prendre quelques photos de loin, et d'un coup, je vois les filles qui courent comme des dératées sur la route car elles ont entendu un train qui sifflait au loin (c'est pas une chanson ça??!!). elles courent et courent et courent encore pour arriver au passage à niveau, mais c'est trop tard... bon, ça leur aura fait faire un peu d'exercice!
on arrive devant l'entrée des studios et là il y a un grand panneau "closed" (ça veut dire fermé si vous n'êtes pas complètement bilingue). je ne sais pas pourquoi mais je sens une certaine angoisse pointer. comme de toutes façons, nous avons près de trois quart d'heure d'avance, mp leur propose d'aller faire un tour dans les environs (de toutes façons, avant 10h il ne se passera rien). il pleut...
on fait un petit tour au milieu des maisons assez isolées, et on trouve une super éolienne où on peut grimper dessus! c'est trop marrant! avec les copains, on s'éclate!

8

les éoliennes, c'est cool

puis, on retourne à l'entrée c'est toujours fermé. il y a une autre voiture avec un couple à l'intérieur, qui attend aussi. mp va leur demander s'ils sont au courant si c'est fermé ou pas. ils ne savent pas non plus, l'angoisse est à son comble. comme dirait celineh "j'ai pas fait tous ces kilomètres pour rester dehors" (les autres n'en pensent pas moins, mais se taisent). elles cherchent donc une solution (peut-être téléphoner à old tucson, mais Y A PAS DE RESEAU!!) lorsqu'un pick up descend par le chemin avec à son bord un homme assez âgé avec un chapeau de cowboy et un colt à la ceinture. et oui, il est 10h pile et voilà notre guide qui nous explique qu'avec la pluie, le chemin était impraticable pour monter, mais que comme là ça s'est calmé on va essayer de faire la visite. nous le suivons donc jusqu'à un parking  et découvrons enfin les vrais décors de la série avec la fameuse rue bordée de maisons en bois. je ne sais pas pourquoi mais je me sens un peu comme un "poisson dans son eau" ici ("dans l'eau"? ah ok). enfin, je devrais dire "un cowboy sur son cheval", ce serait plus approprié, mais j'ai laissé mon cheval sur un parking de los angeles.
nous entrons dans le saloon qui est le dernier bâtiment de la rue et là, franck (le guide), nous donne des tickets (moi je suis caché non pas dans le sac à dos orange super pro de marion mais dans un sac rouge avec les autres puppets et je ne paie pas!). le ticket donne une réduc pour old tucson, ça pourra toujours servir. franck nous demande d'où on vient: de france et on est des "young riders fans"! ahhh il nous parle alors de ces fans qui viennent tous les ans... ouais, ben nous c'est la première et peut-être la dernière fois parce que c'est loin!
le couple vient du texas.
on commence la visite avec plein de bâtiments qui ont servi pour des westerns: "tombstone", "mort ou vif", et même "la petite maison dans la prairie" ou "into the west". là, petit cri hystérique, c'est avec josh brolin! comprends pas.
c'est difficile de reconnaitre les bâtiments car ils les changent souvent. et puis certains sont bien délabrés mais il parait qu'en une journée, les équipes de tournage peuvent les arranger.
on va en prison (j'aime pas ça), puis on voit au loin la maison de emma qui s'est écroulée. lolotte en est toute triste. et puis pour y aller y'a des serpents à sonnettes alors on s'abstiendra.
puis mp et sofy se font attaquer dans la banque par sandra "incognito" mais heureusement, franck est là pour rétablir l'ordre. il a une étoile de sherif et un colt, c'est pas pour rien. on passe devant le bureau de teaspoon (là encore quelques ohhhh et ahhhh) puis on arrive enfin à la maison de rachel avec le dortoir à côté. je me sens comme chez moi ici.

9

devant le dortoir

la visite est terminée et d'autres personnes sont là. les filles demandent à franck si elle peuvent rester pour prendre des photos et là pendant une heure, de vraies fofolles à mitrailler de tous les côtés dans des poses plus ou moins ridicules. c'est là que sofy dirait "so what?" et mp répliquerait "si quoi?" c'est pas que j'ai honte, mais...
du coup, avec les copains on va nous aussi faire des photos, par exemple sur la barrière de l'enclos. parait que cette barrière, elle est "culte"...

10

photo culte

finalement après une heure de clic clac, on repart en saluant franck qui a eu le temps de faire une deuxième visite. il habite dans un mobil home sur place au milieu de rien, faut aimer la solitude...
cette fois, c'est reparti pour tombstone (prononcer toumbstone).
la route est jolie, y'a pleins de cactus. à tombstone, on se gare sur un parking où là aussi il y a des cactus, et direction la rue principale. c'est une rue comme à mescal, mais habitée avec de chaque côté, des saloons, et des magasins. on passe devant une boutique et marion tombe presque raide en voyant qu'ils y vendent des casquettes de la guerre de sécession (enfin, je crois).
les filles rentrent aussi chez un photographe qui fait des photos vieillies en costume et elles veulent en faire une. comprends pas, mon costume à moi ne serait pas à la mode?
mais comme elles ont faim, on va aller chez ma copine "big nose kate" qui a un saloon en ville. là sofy et marion sont embobinées par un homme qui leur fait faire des choses bizarres: s'allonger sur un piano, monter sur le bar, mettre un boa rouge autour du cou. je l'ai vu tout de suite qu'il allait en profiter pour laisser ses mains baladeuses courrir sur leurs corps de déesses. enfin, moi, j'ai un peu honte de voir ça, je préfère rester planqué. et puis j'ai pas faim finalement quand je vois ce qu'il y a à manger, des espèces de morceaux de viande fris dans l'huile, bien gras, en plus à manger avec les doigts. beurk! je préfère boire ma salsepareille tranquille dans mon coin.
puis on va faire un tour dans la ville, on va visiter le "birdcage theater", c'est le seul bâtiment qui date de l'époque, y'a encore les trous des balles dans les murs! sont fous ces américains!! puis comme il fait beau et chaud, on a soif, et on décide d'aller au "crystal palace" boire un coup, mais ils ne vendent que de l'alcool là dedans!

111

tombstone

les filles font des emplettes (ce sont des filles), celineh achète une canette avec doc holliday dessus et me fait gouter. ça va, ça se boit, ça a un goût de cerise. on n'a pas le temps d'aller à la reconstitution de la tuerie de ok coral car c'est trop tard. et puis pour la photo vieillie, il y a trop de monde alors on se casse!
marion achète sa casquette et est plus que ravie. elle a réalisé un fantasme, c'est dire!
on repart tous en voiture, c'est mp qui conduit et on s'arrête au cimetière à la sortie de la ville. quelle idée d'aller visiter un cimetière?! en plus on dirait qu'il a été refait la veille. y'a des tombes, enfin, des croix sur des monticules avec le nom de la personne (ou sinon, "unknwon") et comment elle a été tuée. si c'est ça l'ouest sauvage, je crois que je vais rentrer en france!
à la sortie il y a l'inévitable magasin de souvenirs où sandra achète un truc pour attacher ses beaux cheveux.
allez, cette fois c'est reparti pour tucson.
là sur le route, on aperçoit des panneaux rouges, signalant un ralentissement. mp fait ce qu'on lui dit pour arriver à un barrage de flics. j'ai peur. je me planque. je tremble. le flic salue et demande d'où on vient et les passeports de chacune. j'ai peur. je me planque. j'ai pas de passeport. heureusement, toutes les filles avaient le leur! j'ai moins peur. je reste planqué. le flic les dévisage une à une en fonction de leur photo sur le passeport et finalement leur indique qu'on peut repartir. oufff! je sors de ma planque, ça va mieux. dire que j'ai failli me retrouver dans une geôle américaine, en plein milieu du désert, seul et abandonné de tous pour le restant de ma vie... quoi? j'exagère encore?
retour à l'hôtel avant d'aller manger dans un restaurant mexicain en ville, "la indita". c'est bon, mais trop épicé pour certaines... lolotte est toute rouge (non, un peu plus rouge que d'habitude!). il y a des français dans ce restaurant, ils doivent avoir le guide du routard! devant le restaurant, il y a un tramway qui s'arrête au milieu de la route. on le prend pas, mais on le prend en photo et le conducteur n'a pas l'air content. so what?
on rentre en faisant un tour dans tucson et tucson la nuit, c'est noir, ça n'a pas l'air très animé. c'est pas que je veuille faire la fête, mais c'est un peu lugubre quand même.
allez, visionnage des photos (faut bien avoir honte un dernier coup) et dodo.

Posté par poney_express à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 octobre 2005

dimanche 31 juillet

old tucson

comme tous les matins, après le réveil c'est un petit déjeuner dans la chambre. c'est pas qu'on s'en lasse mais heureusement que j'aime bien le nesquick froid...

puis on part pour les studios de old tucson, le deuxième lieu de tournage de la série. mp et sofy y étaient déjà allées il y a 7 ans, donc elles connaissent bien la route... enfin, presque. déjà elles ne prennent apparemment pas la même, là c'est une route large et toute droite alors que la dernière fois, ça tournait bien parait-il. et puis mp est tellement absorbée par la musique et le changement de cds qu'au bout d'un quart d'heure à rouler sans avoir trouvé l'embranchement, elle se dit qu'elles ont peut-être raté la route! pffff, est-ce vraiment digne d'un bon guide ça? je me le demande. enfin, bref, pour se repérer, elle regarde sur la carte et note une intersection près de 10 km après la bonne et effectivement on y arrive. allez hop, demi tour. finalement le carrefour pour les studios est juste à la sortie de la ville (la musique nous perdra!). là par contre, la physionomie (quel beau mot, je m'épate!) de la route change et ce ne sont que montées et descentes et virages, je ne suis pas malade, malgré le nesquick. là-bas ils appellent ça des "dips"...

finalement nous arrivons enfin sur le parking des studios qui est plutôt désert. ce n'est pas encore ouvert alors on va en profiter pour faire un tour dans les cactus avec les copains. c'est beau, mais ça pique.

112

avec mon copain "kidou gris"

j'en profite aussi pour faire un peu d'escalade car j'aime bien ça. marion me prend en photo, et franchement je ne comprends pas pourquoi elle me prend d'en bas et pas d'en haut. aurais-je un trou dans mon pantalon? noooon, pas mon style!

12

m'enfin... j'ai encore du mal à tout saisir à la psychologie féminine... on m'a dit qu'il faudrait que je m'adresse à un certain teaspoon pour en savoir plus, mais je sais pas qui c'est ni où le trouver...

finalement les studios ouvrent, on fait la queue pour avoir les tickets (moi toujours planqué dans le sac pour pas payer). la caissière de mp, lolotte et h est trop nulle, elle sait même pas qu'elles ont droit à une réduc avec la visite à mescal la veille. vraiment pas doués ces amerloques comme dirait h!
mais voilà, nous entrons enfin dans une sorte de petit village de cowboys. il y a des hauts parleurs avec de la musique... décidément! c'est pas que c'est soûlant cette musique mais un peu à la longue.
on file d'abord sur le petit train qui fait le tour du parc. il est super, j'adore! on voit donc le village d'en haut, l'envers des décors (ah! ah! normal on passe derrière!) avec la mission et l'endroit où a été tourné "le grand chaparral", on voit le cimetière, une église. ça va un peu vite quand même, le vent fouette mes cheveux parce que je le vaux bien.
dans le train on a retrouvé des français qui étaient avec nous au restaurant la veille. il y a deux ados qui ont l'air de s'embêter (je suis poli) à suivre leurs parents!

après ce petit tour décoiffant, nous faisons un tour à pied. petite photo devant la mission (je comprends maintenant quand il s'agit de décors de la série, avec les "ooooh" et "aaaah" qui retentissent...), puis sandra se fait capturer par des cowboys qui l'attachent à la voie de chemin de fer. moi ça me fait un peu peur les cowboys, alors... je me casse! et j'ai un peu honte aussi...
puis c'est fort reunion (le grand chaparral), où marion et sofy se disputent à coups de chaises. on va aussi voir une mine, mais en fait, il y a des rails qui rentrent dans la terre et s'arrêtent deux mètres plus loin. comme si j'avais pas vu que c'était un décor! pffff... il y a une jolie locomotive à vapeur (sandra y joue les mylène farmer), des vaches avec des cornes immenses (je suis sûr qu'elle doivent être modifiées génétiquement, c'est pas possible... long horn? ah, pardon...)

13

ensuite, les filles me traînent au cimetière où j'assiste à une scène venue de l'espace... mp demande à lolotte de l'épouser!!! bon, y aurait-il une corde par là pour que je me pende tout de suite? ou alors enterrez-moi direct à y être. non mais je rêve!! là je crois qu'on a atteint le summum du ridicule. ah, c'est une scène de la série quand kid demande lou en mariage? oui je veux bien, mais quand même c'est la très très très très terrible honte. courage fuyons...
nous visitons l'église dans laquelle on peut vraiment se marier (lolotte dirait qu'elle est kitchissime), puis nous retournons dans le village. là nous assistons à un spectacle avec des faux cowboys qui font semblant de se tuer avec du faux sang trop rouge et on va manger dans un des restaurants. on fait ensuite un tour dans le saloon où il y a un spectacle de french cancan, mais on ne voit que la fin. puis il y a un autre spectacle avec un faux cowboy qui est pendu pour de faux, j'ai vu tout de suite l'astuce, ils l'ont pendu par le col et pas par le cou! nous entrons alors dans le "city hall" où il y a une expo sur les films et séries tournés ici et on peut voir les habits de "la petite maison dans la prairie". j'aime beaucoup le chapeau d'harriet olson! oui, j'ai des goûts bizarres, so what?
les filles vont ensuite faire une photo en habits d'époque, là j'ai moins honte! je la trouve jolie la photo!

groupereu05_1

on fait ensuite un tour dans la mine, c'est tout noir, on ne voit rien, sofy a très très peur. moi ça me fait bien marrer (on me la fait pas, je suis un homme, un vrai...). il faut "follow the light". devant moi il y a lolotte avec sa montre fluorescente alors je "follow the light de la montre!" à la fin, notre guide propose à sandra de rencontrer "george":
"sandra, do you want to meet george?" sandra elle a peur de rien alors elle dit "yes" et là un gros squelette sort du noir... bof... allez, il est près de 14h30 et le parc ferme très tôt à 15h, alors on fait encore vite un tour, on prend quelques photos et on sort en passant par la boutique où pour une fois, on n'achète rien... ça change!
de retour sur le parking, nous assistons à un épisode de "bip bip et le coyote", avec un vrai coyote et un vrai road runner. étonnant "isn't it?"
allez, c'est reparti sur la route des dips, c'est rigolo finalement. on s'arrête ensuite dans un supermarché pour acheter de quoi manger pour le lendemain, puis retour à l'hôtel.
tout le monde dans la psicine sauf mp avant le départ pour le restaurant "el charro" conseillé par un certain ty miller (connais pas...). en route on s'arrête dans tucson pour voir une jolie église espagnole avec un magnifique coucher de soleil (ah les couchers de soleil de l'arizona!) et puis marion, sandra et sofy filent pour prendre en photo une statue, mais il ne faut pas traîner car le restaurant ferme tôt (bizarre ça aussi, après 20h on ne peut plus manger). la guacamole est succulente, le cocktail aussi, et la limonade aussi, et la bouffe aussi (toujours trop copieuse) mais marion a failli mourir sur place à cause d'un piment. pauvre marion. tiens, j'y pense, pour une fois, c'était elle qui était rouge et pas lolotte!
dodo bien mérité... tornade à l'horizon.

Posté par poney_express à 16:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2005

lundi 1er août

tucson => flagstaff

bon, je sais plus trop à quelle heure je me suis réveillé ce jour-là mais en tout cas, c'est le dernier matin à tucson et ça me rend tout triste. c'est un peu comme si je quittais mon "chez moi".
on prend la route vers le nord direction flagstaff. on reprend la même "highway" (je commence à bien maîtriser la langue!) qu'à l'aller  jusqu'à phoenix puis on continue vers le nord (toujours plus au nord! et pas à l'ouest!) vers sedona.
on fait un petit arrêt sur une aire d'autoroute. là-bas, c'est rare, les aires. certaines filles en profitent pour téléphoner à leurs familles, font un tour aux toilettes et des photos. il faut dire qu'on surplombe une immense plaine désertique, c'est beau. sur le parking, il y a plein de bus scolaires. dire que sandra et lolotte s'étaient cassées la tête pour en prendre un en photo, là elles ont l'embarras du choix. bizarrement, on n'est pas trop envahi par les élèves! mais ceux qu'on voit ont leur nom autour du cou... peut-être parce qu'ici c'est tellement grand que pour les retrouver c'est plus facile! un peu comme les chiens quoi...
allez, c'est reparti et on commence à apercevoir des rochers rouges avant l'entrée dans la ville de sedona. sofy et mp avaient beaucoup apprécié cette ville lors de leur premier voyage. on y arrive vers 13h et on file vers le "oak creek canyon" pour pique niquer. c'est à la sortie de la ville en fait, donc on traverse sedona, et c'est beau... allez...

arrivés au canyon il faut payer un petit droit d'entrée. on gare la voiture et on va pique niquer, c'est cool y'a des tables exprès pour ça. bon, je ne reviendrai pas sur l'attitude infantile de certaines qui commencent à s'asperger d'eau. non, mais on se demande quel âge elles ont! moi j'ai à peine une semaine et je suis très sage!
puis on va aller se détendre au bord de la rivière. il faut prendre un petit chemin goudronné, en passant devant des toilettes écologiques. j'ai pas essayé, mais parait qu'en fait y'a une cuvette mais qui donne sur un trou assez profond et que quand on soulève le couvercle... ben y'a de l'air froid qui rafraîchit les fesses! oui, je vous donne tous les détails, so what?? c'est important. si jamais vous devez utiliser des toilettes comme ça, vous ferez gaffe au courant d'air! dehors y'a un panneau qui explique le système. c'est ingénieux, mais ça pue un peu quand même...
allons plutôt respirer le grand air au bord de cette fameuse rivière. comme la roche est rouge, on dirait que l'eau aussi est rouge. on va d'abord dans un coin où il y a des gens qui sautent depuis le bord. ça fait peur. mais il y a beaucoup de monde et on aime bien la tranquillité alors on continue à marcher et on trouve un petit coin derrière un gros rocher. c'est le moment de la détente avec les copains.

14

je vous les ai pas complètement présentés, alors voilà de gauche à droite:
hickok le tout noir, kidou gris, cody, hickok le prem's, hickok le grognon et votre serviteur

là on ne fait rien et on est bien hein tintin?
les filles en profitent pour mettre leurs petits petons dans l'eau qui est froide et le sol est glissant. elles font encore pleins de photos et mâtent quelques gars... non, je ne suis pas jaloux, je sais que je les surpasse tous!
mon copain kidou gris en profite aussi pour pêcher un peu...

15

bon, c'est pas tout ça mais faudrait penser à se bouger un peu. on remballe toutes les affaires, nous on retourne dans le sac rouge avec les copains et direction la voiture (les filles mâtent encore... pffff).
on repart par là où on est arrivé pour aller voir l'église "holy cross" de sedona. dans la voiture, c'est trop cool on chante à tue tête "la vallée de dana", j'adore!
on arrive à l'église, elle est comme intégrée à la montagne et de l'intérieur on peu voir tout le paysage. ça me donnerait presque envie de me convertir.
et puis je sais pas ici, je sens comme une espèce de plénitude dans mon petit corps de chiffon. on m'a parlé de vortex? kezako?
là, à l'église une femme propose aux filles de les prendre toutes en photo. mais elle est trop bizarre, elle leur dit qu'il faut boire quand il fait chaud. je pense que le vortex a dû l'atteindre...
on redescend pour aller dans la ville. et c'est l'heure du shopping... et ça dure... mais faut dire que les magasins sont vraiment jolis, ils vendent pleins d'objets indiens et les filles y laissent leurs économies. mais ça valait le coup y parait alors...
finalement après ces petites amplettes on repart pour de bon vers flagstaff. on prend une route bordée de sapins et qui serpente. marion conduit, sofy est copilote et elles stressent à cause de la jauge d'essence qui est basse, voire très basse. mp a beau leur dire que d'après ses calculs, on peut arriver à flagstaff, la confiance ne règne pas. d'ailleurs en arrivant dans flagstaff, sans être tombées en panne (moi je crois tout ce que mp me dit), elles se précipitent avant tout dans une station service. lolotte et sandra sont les pros du carreau (lavage des vitres de la voiture pour pouvoir prendre des photos sans tâches). moi je bulle...
à flagstaff on va encore dormir dans un motel 6.

celineh, sofy et sandra décident de rester à l'hôtel ce soir pendant que lolotte, marion et mp veulent aller manger à l'extérieur et aller faire un tour en ville. moi je suis mp, parait qu'il y a des trains à voir... et j'aime bien les trains.
elles se mangent une salade en face de l'hôtel et prennent la voiture direction le centre ville. en fait il est tout petit et pas très éclairé. y'a plein de boutiques... fermées... c'est un peu glauque. et là on entend siffler le train (oui, on m'a déjà dit que c'était une chanson). on s'arrête au passage à niveau et wow, y'a un millier de wagons! c'est trop terrible!
puis on va faire comme dans les feuilletons américains et aller boire un coup accoudés à un bar. y'en a pas beaucoup d'ouverts. finalement on trouve le bar d'un hôtel avec un vigile qui leur demande leurs papiers d'identité! à mon avis c'était plus pour savoir leur nom que leur âge! moi je suis toujours caché, vous vous doutez bien que j'ai pas l'âge! allez on file au comptoir et on commande des bières (ça le fait!) enfin, pas marion parce qu'elle conduit.
une fille vient leur parler... je me demande si elle les drague pas...
la bière finie pour lolotte et mp (hic!) on décide de rentrer. elles veulent absolument s'arrêter pour photographier des panneaux de signalisation (route 66). comprends pas... mais je pense que la bière leur monte à la tête...

16

quoique... non en y repensant, c'est bien leur état normal. lolotte, elle prend les plaques minéralogiques en photos alors...
retour à l'hôtel sans encombre (mp arrive à retrouver le chemin...) et dodo.

Posté par poney_express à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2005

mardi 2 août

grand canyon

aujourd'hui on va parait-il découvrir l'une des merveilles du monde, le grand canyon, alors je me lève de bon coeur et me pare de mes plus beaux habits (ma chemise bleue, mon pantalon marron et mon colt à la ceinture). après un petit déjeuner rapide dans la chambre, on embarque à nouveau toutes les affaires dans la voiture (heureusement que je ne prends pas trop de place, parce qu'il n'y en a pas beaucoup... de la place). on repasse dans flagstaff qu'on voit de jour (lolotte et mp ont l'air d'avoir bien supporté la corona) et à la sortie de la ville il y a des jolies maisons dans les bois. ça fait un peu penser à une ville de montagne. d'ailleurs je vois un panneau qui indique une station de ski pas loin, faudra que j'essaie un jour.

on suit la route à travers la forêt avant de débouler dans une grande plaine. c'est désert mais des fois y'a une petite maison dans la prairie...
finalement on arrive à tusayan puis à l'entrée du grand canyon. il faut payer pour la voiture, peu importe le nombre de passagers. on ne voit toujours rien d'extraordinaire.

on gare la voiture près d'un bâtiment, et on va emprunter un petit chemin. c'est un peu long et il fait chaud. enfin, on arrive au bout et là wow!
c'est trop trop beau!
woooooowwww!
c'est vraiment trop trop beau (oui, je l'ai déjà dit so what?!) c'est beau. devant nous, il y a une étendue dans toutes les teintes de rouge, un immense canyon et on aperçoit à peine la rivière en bas. comment c'est possible un truc pareil?
c'est trop trop beau.

17

avec les copains faut absolument qu'on fasse une photo.
on prend la pose et là un groupe de japonais nous mitraille tels des paparazzis en folie. je sais pas pourquoi mais je sens en moi pointer la star... je dois être célèbre au japon désormais!

18

on n'est pas seuls à prendre la pose, il y a aussi un écureuil sur le bout d'une branche, il est mimi. et puis les filles aussi mitraillent grave.
on suit ce chemin qui passe le long du canyon, c'est très agréable. il fait beau avec quelques nuages, ça change les couleurs.
c'est trop trop beau.

on arrive alors à une boutique où on peut se reposer avant de repartir dans l'autre sens pour aller manger un morceau. finalement on pique-nique à l'ombre à côté de la voiture sur le parking, c'est pas très glamour.
puis comme il faut acheter des timbres et retirer un peu d'argent, les filles décident d'attendre la navette pour aller dans une sorte de mini village à côté. là j'ai encore la honte de ma vie lorsqu'elles font une photo sur le passage pour pietons, mais je m'habitue à force, je rougis moins...

arrivés au "village", on achète des timbres (la poste là-bas est aussi rapide qu'en france à ce qu'il parait), puis direction la boutique. je commence à connaitre le coup alors avec mp, plutôt que de poirauter le temps qu'elles choisissent ce qu'elles veulent acheter, on va aller à la borne internet pour lire un peu les mails. mp veut voir si elle a un message d'anthony, ce qui est le cas (qui c'est ce anthony d'abord?). finalement le shopping a du bon car pendant qu'on est à l'intérieur, il fait une grosse averse. ça permet à h de discuter avec des français (on peut pas l'en empêcher!!).

une fois que la pluie a un peu cessé, on va reprendre une navette pour aller au grand canyon village un peu plus loin. on s'arrête à côté de la gare et là encore séance shopping. mais c'est cool ici car on a une vue sur le canyon, donc je peux regarder le paysage en attendant.
il fait gris c'est dommage, mais il ne pleut pas.
puis les filles qui sont d'incorrigibles gourmandes décident de s'offrir des glaces. je veux pas dire mais il fait pas un temps à manger des glaces... m'enfin... je reste avec sandra on discute avec un corbeau et un renard. euh pardon avec un corbeau et un écureuil!

19

ce n'est pas un écureuil, ce n'est pas un corbeau, c'est cody qui fait son "foufou"

puis on continue à pied en admirant la vue, on passe encore par une boutique où sofy achète des chaussettes à mp (?!) puis on va attendre une autre navette qui amène plus loin vers l'ouest (toujours plus à l'ouest). les filles ont froid, sandra et lolotte se mettent à danser la macarena sous l'arrêt de bus (je suis très rouge là) et la navette arrive enfin à mon plus grand soulagement.
et c'est parti pour un petit tour de "tape cul". on s'arrête à plusieurs points de vue toujours différents et plus beaux les uns que les autres.
c'est trop trop beau.

à un moment j'ai quand même un peu peur car je vois mp franchir une barrière de sécurité. elle est trop casse-cou celle-là! moi aussi j'ai un petit coeur qui n'aime pas battre trop vite. et puis qu'est-ce que je deviendrais sans elle?
on arrive au bout de la route goudronnée dans un endroit qui s'appelle hermit's rest, là encore il y a une boutique (j'hallucine! tout pour le commerce dans ce pays!). y'a aussi des toilettes chimiques, faut avoir le nez bouché pour y entrer!
finalement comme il y a des nuages, on ne verra pas le coucher du soleil alors on décide de rentrer.
une fois au village re-shopping pour acheter un souvenir commun: un "marque ta page" (sais pas ce que c'est) puis cette fois, pour de bon, retour à la voiture. sur la route on a vu un daim.

on file vers tusayan et notre hôtel du soir, il est vachement classe! parait qu'il est cher aussi! on prend possession des chambres qui sont très grandes puis on décide d'aller manger au restaurant. mais on se fait jeter dehors parce qu'il est trop tard! pas sympas! du coup on va aller au mcdo. les serveurs ne sont pas aimables, ça laisse pas un très bon souvenir quand même.
allez dodo.
c'était trop trop beau!

Posté par poney_express à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2005

mercredi 3 août

monument valley

la nuit a été bonne dans cette très grande chambre. ici, nous avons enfin droit à un "vrai" petit déjeuner (même si j'aime bien moi le nesquick...). nous montons donc à l'étage dans la salle de restaurant, il y a un buffet avec plein de trucs trop gros à manger. même les fraises elles sont énormes. y'a plein de monde, mais on trouve une table pour tous.
nous quittons l'hôtel (et hop encore un remplissage de voiture) et avant de vraiment démarrer, nous nous arrêtons dans un tout petit supermarché pour acheter quelques victuailles pour midi. y'a pas grand chose dans les rayons mais heureusement il nous reste un peu de viande séchée.

cette fois on prend vraiment la route, on repasse par le grand canyon. ben oui, c'est la route, on n'y peut rien! le temps est encore gris, mais on s'arrête quand même pour faire quelques photos. y'a encore des japonais qui se baladent avec leurs chiens dans les bras (ils ont peur qu'ils sautent?) et qui les prennent en photo...
la route est jolie, dommage qu'on ne voit plus le canyon.
elle devient vite déserte. sur le côté il y a des collines roses et blanches on dirait que c'est du sable.
on entre ensuite dans le territoire indien, ils ont vraiment l'air pauvres et tout ça, comme pour le petit papa noël, "c'est un peu à cause de moi", enfin, des cowboys.

avant d'arriver à kayenta, on s'arrête dans une station service au milieu de nulle part. devant la porte, un vieil indien, une vieille indienne et un chien pas très en forme qui cherche l'ombre. ils sont là, ils ne font rien... manque plus qu'une musique à la "il était une fois dans l'ouest" et c'est la totale!
je tombe presque dans la déprime là! heureusement, nous arrivons à kayenta et nous allons directement à l'hôtel. mais nos chambres ne sont pas prêtes, c'est dommage, va falloir se trimballer les valises dans la voiture tout le long du trajet dans le parc.
comme on a faim, on mange là, sur le parking, il est désert, y'a juste un chien noir qui somnole... trop déprimant ce pays!

nous partons enfin pour monument valley, il y a encore près de 30 minutes de route. mais ce qui est bien c'est qu'il commence à faire beau. et là on voit apparaître sur les bords de la route toute droite les premiers pythons rocheux rouges. c'est très très beau (autant que le grand canyon mais différent).
à l'entrée du parc on fait une photo devant le panneau pour nous immortaliser.

20

les filles décident de faire la balade avec leur propre (qui le sera plus pour longtemps propre) voiture. et en plus elle est blanche...
le chemin est bien tracé mais très très défoncé. on peut pas rouler vite, mais du coup on contemple encore mieux le paysage. avec le soleil c'est vraiment top.
on s'arrête à tous les points de vue proposés sur le parcours. les "monuments" (d'où le nom! je suis trop intelligent!) ont tous un nom et une forme particulière. ouais enfin, la forme, faut parfois chercher, d'ailleurs les filles elles trouvent d'autres formes toutes plus farfelues les unes que les autres.

211

on arrive alors à john ford's point où je vais assister à ma scène "la honte" quotidienne. marion qui a vu un sacré paquet de westerns devient comme folle devant ce lieu mythique. elle se transforme alors en "speedy gonzalez", un pote à moi mexicain. sa spécialité, courir très très vite en faisant de la fumée derrière lui. ben là marion, c'est un peu pareil. elle veut se faire prendre en photo tout au bout du rocher, alors elle court et elle court et elle court encore (cours forrest cours!) et elle arrive au bout et euh... elle a pas fait gaffe qu'il fallait en fait faire "la queue". y'a d'autres personnes qui tâchent de se faire prendre en photos et marion, bah elle leur passe devant. oups pardon! finalement elle se rend compte de sa bourde, patiente un peu et là laisse éclater sa joie une fois seule sur ce bout de caillou. et un fantasme de plus réalisé, un!

221

devant john ford's point

elle en est rapidement chassée par une indienne en costume folklorique sur son cheval qui vient prendre sa place...

c'est pas tout ça, mais il serait temps d'aller voir les autres lieux. un peu de secouage et d'autres "formes" plus tard, nous arrivons devant ce qui s'appelle "totem pole". au loin des rocs en forme de totems. le problème c'est que sur beaucoup de ces petits parkings où on se gare pour admirer le paysage, il y a des indiens qui vendent des bijoux. allez hop! marion et sofy achètent chacune un collier. et moi? rien! que dalle! radines!

on continue notre boucle. h a très très envie de faire pipi, mais y'a pas trop d'arbres...
on aperçoit aussi un sauna. parait que teaspoon en avait un. mais qui c'est ce teaspoon encore?

le soleil commence à se coucher et les couleurs deviennent encore plus rouges, c'est vraiment grandiose ce paysage. déjà je suis petit, mais là devant ce décor, je suis... nano...
le parc va fermer, il est temps de rentrer, non sans attendre quand même le coucher du soleil.

231

avec les copains au coucher de soleil

la vessie de h va exploser, mais le visitor center est déjà fermé. heureusement, il y a des toilettes chimiques, elle se transforme elle aussi en "speedy". décidément! pendant ce temps, les filles mitraillent encore. cette fois, c'est reparti pour l'hôtel.

je vais avec mp et sandra à la réception et là l'attente est longue! en fait une italienne n'a pas eu ses bagages et doit se les faire livrer et il y a un problème. les italiens parlent fort, même en anglais.
finalement on prend possession de nos chambres, assez spacieuses. comme on n'a rien prévu pour le soir et qu'il ne reste plus de viande séchée, on va manger au restaurant de l'hôtel. c'est très très long là aussi!! y'en a qui s'impatientent. heureusement la boutique étant à côté, je vous laisse deviner ce qu'elles font à tour de rôle en attendant les plats. hum.
allez nano, il est temps d'aller au dodo faire de beaux rêves tous rouges.

Posté par poney_express à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2005

jeudi 4 août

antelope canyon et le lac powell

le réveil est un peu difficile, sans doute parce qu'on commence à être moins "jet laggés" (sandra connaît pas ce mot!).
comme la veille c'était long au restaurant, on décide d'aller tester le petit déjeuner au mcdo qui se trouve de l'autre côté de la route. c'est aussi bof qu'en france apparemment.

puis nous remplissons la voiture (je devrais dire "bourrons" mais c'est pas très poli) et traversons le carrefour pour aller faire les courses. y'a un truc qui s'affiche dans la voiture qui dit qu'il faut changer l'huile bientôt, et ça met en panique sofy et marion. perso, en tant que "mécanicien chef de renault champion du monde", il me semble que si on ne change pas l'huile exactement au bon nombre de kilomètres, c'est pas très grave. mais bon, ça a l'air de les stresser alors pendant qu'avec h, lolotte, sandra et mp on va au supermarché, marion et sofy vont chercher un garagiste.
au supermarché, lolotte est pratiquement en transe car elle a enfin trouvé un yaourt nature... non, mais je vous jure! moi on me donne de la viande séchée, je m'en contente. les filles, c'est difficile.
finalement nos deux pilotes reviennent bredouilles, les navajos ne sont pas champions du monde de mécanique. ou alors ils sont champions du monde de la paresse?

271

moi dans la voiture

on prend la route direction antelope canyon. le temps se lève et il y a du soleil, ça tombe bien car dans le canyon, l'intérêt parait-il ce sont les couleurs dues à l'éclairage.
mp et sofy y étaient déjà allées et avaient visité le "lower canyon", donc nous décidons de visiter le "upper". déjà à l'entrée il faut payer pour le parking, puis il faut repayer pour la visite. pas facile à comprendre tout ça, les indiens sont pas très communicatifs.
nous embarquons sur un 4x4 découvert et c'est parti pour 10 minutes à fond la caisse (tiens euh, ils doivent bien être champions du monde de conduite!) sur une piste sablonneuse pleine d'ornières. ça ballotte (et pas ça lolotte! ah! ah! too funny!) dans tous les sens et ça décoiffe (j'ai failli en perdre mon chapeau!). avec nous dans le truck, des italiens. j'ai pas déjà dit que ça parlait fort les italiens?
nous arrivons à l'entrée du canyon, en fait une ouverture dans une paroi rocheuse toute rouge. nous suivons une guide navajo avec un masque de couleur bizarre sur la figure. je savais pas que c'était carnaval, si j'avais su je me serais laissé pousser la barbe... elle nous explique quand même devant nos mines déconfites que c'est pour se protéger du soleil et que ça marche hyper bien. même que sa mère elle l'utilise aussi et qu'elle est très vieille et qu'elle monte encore à cheval. j'ai pas tout compris au rapport entre la crème solaire et le fait de monter à cheval (je suis pas encore totalement bilingue je crois).

242

antelope canyon

nous marchons au fond du canyon c'est très étroit, et on marche presque la tête en l'air pour voir toutes les formes de la pierre creusée par l'eau et le ruissellement. effectivement avec le soleil, les couleurs changent, c'est magnifique. dommage qu'il y ait tant de monde, ça enlève un peu de charme au lieu qu'il faudrait visiter paisiblement. de plus, pas le temps de trop traîner car il faut reprendre le 4x4...
allez encore un petit trajet histoire de bien prendre l'air et nous revoilà à la voiture. nous décidons (enfin mp) d'aller manger sur un point haut pour avoir une vue d'ensemble du lac powell qui se trouve tout près. nous suivons donc notre ami "routard" (le guide) et nous voilà prenant un autre chemin cabossé (pauvre voiture!) pour arriver en haut d'une colline avec une vue plongeante sur le lac, c'est magnifique. en plus il y a une petite aire de pique-nique avec des bancs.

c'est là que j'assiste à une autre petite scène surréaliste dont nous sommes coutumiers depuis le début. les filles papotent (étonnant non?) presque comme des italiennes. une voiture arrive, se gare les gens en sortent. les parents prennent des photos pendant que la petite fille vient se planter contre un poteau à côté de nous et nous observe sans rien dire. et ça délire et ça délire lorsque h au milieu d'une conversation qui n'a rien à voir, nous sort "tu t'appellerais pas marion?" euh... h, marion elle voyage avec nous depuis le début, tu te rappelles? qu'est-ce qui t'arrive? c'est le jet lag?
en fait elle s'adresse à la petite fille qui lui répond "oui". elle est de la famille du copain de h! non mais je rêve, trouver quelqu'un qu'on connaît là au milieu de nulle part! c'est fou non? on dit que le monde est petit je crois.
bon, on discute un peu puis les gens s'en vont et d'autres arrivent. encore des français, on est cerné! ils nous indiquent alors une petite plage sympa où on peut se baigner. vu l'heure, la balade en bateau ne sera pas possible, alors c'est d'accord pour aller faire trempette dans le lac!

nous trouvons facilement l'endroit devant un gros rocher tout seul au milieu. petit arrêt dans les toilettes avec un énorme lézard écrasé, puis on se met sur la plage. et là j'assiste à ma scène "la honte" quotidienne avec sandra, h et sofy qui s'improvisent en naïades nous faisant toutes sortes de chorégraphies...

251

lake powell

je m'éloigne un peu pour me baigner tranquille, l'eau est vraiment bonne. par contre, j'ai pas trop aimé le "sol" du lac, y'avait comme des herbes, je suis sûr qu'un monstre doit habiter là-dessous. ah, c'est pas ici, c'est en écosse? autant pour moi.

après cette après-midi de détente (ça fait aussi du bien de ne rien faire!) nous repartons pour kanab et un best western (petit problème pour trouver la rue). nous sommes dans deux chambres qui communiquent, il y a des harley davidson sur le parking, un accès internet gratuit (marion aurait pas dû aller voir ses mails) et aussi la petite marion et sa famille dans le même hôtel!

nous pique-niquons sur le lit, regardons "without a trace" à la télé puis les photos et dodo! ça m'a épuisé cette journée!

ps: comme vous l'avez constaté, je ne suis pas en photo  devant ces lieux magnifiques. ce jour-là les filles ont préféré batifoler dans l'eau plutôt que de daigner nous photographier avec les copains. c'est honteux! j'ai failli faire la grève du compte rendu!

Posté par poney_express à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2005

vendredi 5 août

las vegas

aujourd'hui est un grand jour, je vais devenir riche!

mais avant ça nous allons prendre un bon petit déjeuner dans le sous sol de l'hôtel. y'a des jus de fruits bizarres au goût bizarre.

puis nous chargeons la voiture et partons, c'est célineh qui prend le volant histoire de dire qu'elle a aussi conduit là-bas! INCROYABLE (et c'est le cas de le dire, je l'écris en majuscules!) h parle même à sa voiture! et puis faut s'accrocher! heureusement je suis au fond avec mp, on mourra moins vite.

bon, finalement on est sur la bonne route direction las vegas. on entre dans un paysage de plus en plus aride et aussi de plus en plus chaud.
on traverse la ville de st george (sandra do you want to meet george?) puis on approche des faubourgs de las vegas après être entrés dans une immense plaine désertique. on dirait que la ville est une vaste construction, c'est pas top. finalement on arrive sur la fameuse avenue avec tous les casions/hôtels/parcs d'attraction/restaurants qui s'appelle le strip (comme tease). tout est gigantesque, y'a des affiches publicitaires kitchissimes (dixit lolotte), on dirait qu'ils ont tous été refaits chez le même chirurgien.

notre hôtel est l'excalibur presque au bout de l'avenue, on a le temps de visiter.

là, on se gare devant la porte et il faut décharger les bagages. le pauvre gars, il est servi. les filles ne savent pas trop pour le pourboire (bah oui, on n'a pas l'habitude des grands hôtels et on n'a pas encore gagné le gros lot). le "valet" (ça porte bien son nom!) arrive à mettre tous les bagages sur un chariot et nous donne un ticket pour les récupérer. mp se rend à la réception pour voir si la chambre est libre. enfin, la chambre, que dis-je... la suite! oui, on a la classe ou on l'a pas, et nous on a décidé de l'avoir!
finalement une seule chambre est libre (en fait la suite est constituée de deux chambres qui communiquent). nous sommes au dernier étage de l'une des tours du château, wow c'est haut! en face on voit une pyramide, c'est l'hôtel luxor.

29

avec les copains devant la pyramide

alors c'est pas pour dire, mais la chambre est assez bof. si on a payé pour ça c'est de l'arnaque.
on appelle nos bagages et on donne un autre pourboire et comme il est près de midi, on décide d'aller manger dans un des buffets de l'hôtel. pour 11$ c'est à volonté... il y a plusieurs buffets, c'est immense. y'a un truc trop cool qui m'a plu c'est qu'on peut se faire soi-même des glaces italiennes! je m'amuse comme un foufou! c'est mp qui mange la glace, et elle est pas super apparemment.
sofy mange du maïs comme cody et marion de la gélatine. beurk!! ce qui est bien dans les buffets c'est qu'on prend la quantité qu'on veut et du coup ça doit être la première fois du voyage qu'on finit les plats.

après s'être rassasiés, les filles décident d'aller visiter les casinos. je suis bien content de pas marcher parce qu'il fait hyper chaud. et les distances sont grandes! on rentre donc dans différents casinos tous plus farfelus dans la déco les uns que les autres: le luxor, le new york new york, le paris. il y a évidemment une petite séance shopping à la boutique m&m's puis le caesar palace, le bellagio. là on fait une petite pause goûter (glace et crêpes). c'est crevant quand même! et puis moi je veux gagner du fric, c'est tout ce qui m'intéresse.

on reprend une navette pour retourner à l'hôtel. il faut refaire la queue au check-in et ça avance vraiment lentement. d'ailleurs toutes les files aux états-unis avancent lentement...
pendant ce temps, certaines vont voir la piscine, mais apparemment ça les a pas persuadées.

finalement on récupère la clé (enfin, la carte, c'est plus moderne!) de la deuxième chambre. et là euh... wow! c'est vraiment une suite. il y a une petite entrée avec des toilettes à gauche et un petit salon avec une table et un canapé. la chambre est immense avec la baignoire dedans (sans séparation). la baignoire est trop grande avec les copains on peut tous s'y baigner!

261

le lit aussi grand

281

il y a aussi une douche et d'autres WC. et pleins de produits pour le bain et qui font la peau douce (j'en ai besoin avec ce soleil). bon alors oui, ça vaut le prix...
après quelques oh et ah, et photos débiles, il commence à faire nuit. certaines ont un peu faim mais pas trop donc on va aller acheter une pizza pour 4 au pizza hut.

je sens que célineh est fatiguée (elle parle plus) et sofy aussi (elle fait la tête).

on file alors vite aux machines à sous pour enfin devenir riches. on change d'abord nos billets pour avoir des pièces de 25 cents (la caissière demande sa carte d'identité à sandra pour voir si elle a plus de 21 ans). heureusement que je suis caché car j'aurais pas le droit de jouer. chacune choisi sa machine, moi je vais avec mp. trop fort, il suffit de mettre une pièce, de tirer la manette sur le côté et pleins de pièces tombent! je suis riche!!! mp a une technique, elle met tout ce qu'on gagne dans un gobelet et ne le rejoue pas ce qui fait qu'à la fin on a gagné plus de 50 $. je suis riche!!!

entre temps, h a abandonné et a disparu.
sofy décide de faire du shopping alors on va dans le casino à côté mais évidemment les boutiques sont fermées donc elle aussi décide d'aller dormir.

moi maintenant que je suis riche, je veux aller claquer mon argent. avec lolotte, marion, mp et sandra on va aller se faire las vegas "by night" en chantant à tue tête "vivaaaaa las vegas"! les néons sont tous allumés, ça m'éblouit, faudrait que je mette des lunettes de soleil. ça ferait "puppet riche". d'ailleurs je comprends pas qu'on n'ait pas pris une limousine...
la petite balade dure presque 2h car il y a du monde. mais j'aime être riche. de retour à l'hôtel, on va mettre la voiture dans le parking gratuit car on va pas non plus claquer notre fric n'importe comment...

de retour dans la chambre, sofy et h... sont en train de discuter!
avec les potes, on nous met tous dans un coffre car c'est nous qui gardons l'argent, et on s'endort sur un matelas de dollars.

30

on garde l'argent, essayez pas d'approcher

Posté par poney_express à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2005

samedi 6 août

las vegas => los angeles

et voilà ce matin nous quittons "la grande vie" avec la suite, les palaces, l'argent, les limousines, les lunettes noires etc... pour retourner à la vie de voyageur. j'aime bien les deux en fait...
nous décidons de prendre un petit déjeuner à l'hôtel, dans un des restaurants qui peuplent le site, et notre choix se porte sur des viennoiseries presque françaises mais beaucoup plus chères. enfin, parait que ça fait du bien de manger un petit croissant!

après ça, retour à la chambre pour débarrasser le plancher (ces filles sont dingues, il y a des affaires partout et pourtant la chambre est immense!). mp va faire le check out, pendant que lolotte va jouer ses derniers deniers (et les perd). sofy et marion vont... faire du shopping! la société de consommation les a eues. non en fait je crois qu'elles cherchaient des cadeaux (mais pas pour moi...).
nous devons ensuite transporter les bagages jusqu'à la voiture et c'est pas facile. bon, c'est sûr que je peux pas aider, moi je suis dans un des sacs, mais les pauvres, je les plaints! mp va chercher la voiture au parking et la rapproche pour ne pas avoir à tout trimballer dehors, surtout qu'il fait déjà hyper chaud!
allez hop on bourre une dernière fois la voiture et cette fois c'est parti, viva las vegas... euh... bye bye las vegas!

nous faisons un arrêt pour mettre de l'essence et laver les vitres histoire de me permettre de bien profiter du paysage (et à sandra de mitrailler). puis c'est vraiment parti sur une route qui entre rapidement dans le désert.

311

c'est très aride et il fait chaud, j'aime la clim.
il y a parfois des panneaux sur l'autoroute, parfois un casino au milieu de nulle part et aussi des sorties vers des endroits un peu psychédéliques, je vous laisse juger.

32

les filles veulent aller visiter la ville fantôme de calico qui se trouve sur la route, à peu près à mi-chemin entre las vegas et los angeles. comme c'est aussi l'heure de manger ça tombe bien, mais finalement, elles décident de rebrousser chemin, ça a pas l'air très intéressant ce truc.

leur choix se porte sur le peggy sue's diner dont nous avons vu une publicité au bord de la route. il est juste en face d'une base militaire, on se croirait en irak (enfin, j'y suis jamais allé en irak).

33

wow, y'a elvis à l'entrée qui peut nous dire l'avenir! j'ai testé et il parait que je vais avoir un gros changement dans ma vie dans les prochains jours...
la déco est typiquement années 50/60, avec du rose, du bleu, des affiches, c'est un vrai "diner", kitchissime mais j'aime beaucoup!
on commande des hamburgers (il était temps!) et bien sûr des milk-shakes.
c'est alors qu'un homme étrange s'approche de notre table. marion était en train de jouer au solitaire lorsqu'il arrive pour lui expliquer comment on joue. il est assez âgé et demande d'où on vient. ben ça se voit pas? de france!! bizarre que notre réputation ne nous ait pas précédée... et là ça y est il commence à parler, à parler et à parler (comme tous les américains en fait!). il s'en va et revient pour prendre marion par la main et l'emmener accompagnée de lolotte et sandra, visiter le restaurant. parait que sa fille, la fameuse peggy sue elle était actrice dans une vie antérieure. on peut voir des photos d'elle avec des acteurs sur les murs. encore une célébrité de la région!
finalement le monsieur nous rend marion et sa main.

le repas est assez bon. après ça, on va faire un tour, je vous le donne émile (en mille?) dans la boutique à côté!! allez encore 1h à poirauter le temps que les filles choisissent leur petit souvenir. ils sont beaux les magnets.
bon, c'est pas tout ça mais faudrait peut-être penser à y aller là!

la route est toujours monotone, il fait gris, il fait des orages puis il fait beau. la température est descendue d'un coup et est remontée d'un coup pendant qu'on traversait la tempête. j'aime la clim.
finalement après avoir franchi quelques collines, nous approchons de la civilisation et du brouillard. ou alors s'agit-il de la fumée due à un incendie? c'est tout marron, beurk. ah ben non, en fait c'est... la pollution! ouh là là!
nous voilà désormais sur les freeways de los angeles. il y a quelques encombrements. c'est là que certaines "pètent un câble" dans la voiture, mais bon, je m'habitue et je ne ferai pas de commentaires. on passe devant downtown, là où y'a les buildings d'alias. je sais pas ce que c'est alias, mais j'ai vu les buildings.

finalement nous arrivons à l'hôtel juste derrière hollywood boulevard. ça fait du bien de se poser un peu.
marion, sofy, sandra et h décident d'aller tester la piscine pendant que lolotte et mp vont faire un tour sur hollywood boulevard pour aller voir les mails. mp envoie un mail à ce fameux anthony en lui laissant le numéro de téléphone et de chambre de l'hôtel. elle en envoie aussi un à un certain brett. connais pas non plus.
en fait, l'hôtel est pas mal placé, il est juste derrière le kodak theater avec son petit centre commercial. on peut faire des choses à pied! et ici, c'est presque un luxe.

nous rentrons à la chambre et attendons circe et jennette qui doivent rejoindre les filles. elles arrivent avec des cadeaux pour tout le monde (sauf pour nous les puppets, c'est pô juste!).
puis on va tous aller manger dans une pizzeria au theater. c'est bon, et désormais, les filles partagent la nourriture, comme ça il n'en reste pas dans l'assiette. les poivrotes mp et h commandent leur cocktail traditionnel dans ce genre de circonstances. et ça papote et ça papote. ça m'endort.
on rentre à l'hôtel où on regarde quelques photos du voyage.
c'est de plus en plus dur de garder les yeux ouverts. je décide de mettre tout le monde dehors car dodo! demain on va à universal studios.

34

dodo... enfin!

Posté par poney_express à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2005

dimanche 7 août

universal studios

ouh là là c'est trop dur ce matin pour se lever! je savais bien que j'allais pas dormir assez. m'enfin, on se motive surtout qu'aujourd'hui, on va faire du cinéma! enfin, je crois...

nous allons prendre un petit déjeuner à côté dans un starbucks coffee (parait que c'est très célèbre là-bas). moi je prends un chocolat chaud (pas du nesquick) avec un croissant. ils savent pas dire croissant, ils disent un truc "genre" creuchante. faut donner son prénom qui est marqué sur le gobelet. quoi kidou, vous connaissez pas??!! d'ailleurs la fille qui prend les commandes a des problèmes auditoires (auditifs??) avec céline:
- "waht's your name?"
- "céline"
- "sorry?"
- "célineu"
- "sabina?"
- "no, céline like céline dion!" mais c'est pas possible ça! elle est bouchée ou quoi? finalement céline aura son gobelet sur lequel est marqué: "selena"... ok...

de retour à l'hôtel, circe et jennette sont déjà là. circe a apporté deux cartons pleins de cadeaux (noëls et anniversaires en retard de 2 ans) pour sofy et mp. oui, euh alors pour ramener tout ça en france on n'est pas arrivé! mais merci quand même (enfin, de la part de mp, moi toujours rien!).
nous partons pour les studios universal situés vraiment à côté (très bon choix pour l'hôtel!), où nous retrouvons philoo le frère de marion. il a trop de la chance, il habite à tahiti! il est venu à los angeles pour le week-end, c'est marrant pour le frère et la soeur de se retrouver comme ça au bout du monde. nous prenons les billets (comme d'hab moi je paie pas) et jennette et circe ont eu des réductions avec des pubs sur les bouteilles de coca, du coup les filles payent moins cher (parce que c'est quand même pas donné l'entrée!).
jennette répond à un sondage à l'entrée qui nous permettra de ne pas faire la queue pour le tour des studios. cool!
nous commençons par aller voir un dessin animé en 3d "shrek", une espèce de gros monstre vert (je le trouve pas très beau...). c'est rigolo il y a des "effets spéciaux", de l'eau qui gicle, de l'air dans les mollets, on se croirait à l'intérieur du film.

puis on va faire la visite des studios. il faut descendre. on n'attend pas longtemps grâce à jennette mais de toutes façons y'avait pas grand monde et on embarque dans un petit train sur roues.

37

là évidemment il y a un guide qui ne va pas arrêter de parler tout le long du trajet. intenables ces bavards d'amerloques!
on roule au milieu des décors (western, européen, ville américaine), parfois on entre dans un hangar et il se passe des "choses"... dans l'un il y a king kong, dans un autre on subit un tremblement de terre dans le métro. c'est trop rigolo!
j'ai aussi failli me faire bouffer par le grand blanc des dents de la mer! merci à mp pour m'avoir sauvé!
on voit aussi de la pluie tomber alors qu'il fait soleil (trop fort les effets spéciaux!) puis on arrive dans le décor d'une série qui s'appelle "desperate housewives". mais on voit pas les acteurs.
on passe aussi devant la maison de "psychose" et dans le décor du film "la guerre des mondes" (pas vu). wow, c'est trop impressionnant!

35

enfin, juste avant la fin, on passe devant un parking où il y a la ferrarri de magnum! trop cool!

36

on remonte pour aller faire l'attraction "retour vers le futur", un cinéma dynamique qui secoue bien, c'est pas que je suis malade mais avec le ventre vide bof... circe n'a pas voulu le faire, on doit la retrouver à la sortie, mais on ne se voit pas. on descend de l'autre côté pour aller manger (il y a des dizaines d'escalators!). finalement ne trouvant toujours pas circe, mp doit se retaper tous les escalators... bref, finalement tout le monde se retrouve dans un fast food pour manger. mp et philoo testent la gelée, c'est trop trop beurk ce truc!
après ça, histoire de digérer, on va faire l'attraction "jurassic park". on est dans un bateau au milieu des dinosaures et à la fin il y a une méga descente ça décoiffe trop et ça mouille, terrible!
pour se sécher on va faire "backdraft", là il y a des flammes partout, j'ai failli avoir les cheveux frisés à cause de la chaleur.
puis on va voir comment ils font les effets dans les films (bruitages etc), c'est très marrant!
ensuite, c'est "la momie", un mini grand huit à l'envers, trop cool! on le refait, tout comme jurassic park.
bon, si on remontait maintenant après tous ces secouages?

on passe dans quelques magasins histoire de faire un peu de shopping (ben oui...) puis on va voir l'attraction "van helsing", on marche dans un endroit tout noir et des gens nous font peur. mais moi j'ai peur de rien, depuis la mine à old tucson et george, rien ne m'arrête!
enfin, on va terminer par le spectacle "waterworld". y'a des gars qui essaient de mouiller le public avec des jets d'eau, mais moi j'ai tout de suite vu leur manège je me fait pas avoir!
le spectacle est génial, les cascadeurs sont très bons! on finit en beauté en quelque sorte.
comme on a faim on va manger dans un fast food (encore...), mais c'est la fin de la journée et il reste plus grand chose.

nous sortons des studios pour aller faire encore quelques boutiques dans universal city. en particulier celle des dodgers, l'équipe de base ball de los angeles. marion veut acheter un tee shirt et une casquette. pendant ce temps, mp cherche un accès internet mais n'en trouve pas.
finalement c'est l'heure des adieux avec philoo qui va rejoindre son hôtel. marion est toute émue.

retour à l'hôtel, et là y'a le téléphone qui clignote. c'est un message d'anthony zerbe (mais qui c'est celui-là à la fin??!!)  il est ok pour rencontrer les filles et laisse un numéro pour le rappeler. mp, qui est finalement très timide, demande à tout le monde de sortir pour qu'elle le rappelle (elle a des rites bizarre celle-là). comme il est quand même un peu tard (22h) elle a peur de le déranger, mais finalement ça ne répond pas et elle laisse un message à son tour lui demandant de les rappeler dès qu'il le veut.

moi je suis creved et epuised, il est temps d'aller dormir. bye bye jennette et circe, on s'appelle!
bonne nuit.

Posté par poney_express à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2005

lundi 8 août

rencontre avec anthony et ty

ah aujourd'hui, il fait un temps magnifique, c'est une belle journée, je galope sur mon cheval (ma katy à moi) dans un désert de sable, les cheveux au vent et le chapeau envolé. j'arrive finalement sur un terrain de tennis où je dois affronter george clooney (parait que c'est un acteur célèbre, apparemment, il doit aussi jouer au tennis). la foule est en délire, je suis à roland garros, le sable s'est transformé en terre battue rouge. george clooney entre à son tour sur le court et là... son portable sonne. mais qu'est-ce que c'est que ce binz? je croyais les portables interdits sur les terrains de tennis. en plus je sais pas ce qu'il fait mais il n'arrive pas à décrocher, ça sonne, ça sonne... euh... allo? j'ouvre les yeux et je vois mp au téléphone en train de parler en anglais... pfff, quel rêve!

sandra, se lève d'un bond et file en quatrième vitesse dans la salle de bains (?) quant à h, elle émerge difficilement (marmotte oblige). mp discute et je comprends qu'il s'agit du fameux anthony qui rappelle. dis donc, il est matinal celui-là il est à peine 8h30! pfff dire qu'il m'a réveillé alors que j'allais mettre sa pâté à clooney. m'enfin...
finalement mp raccroche, sandra sort de la salle de bains. comme la veille mp avait fait sortir tout le monde pour téléphoner à anthony, sandra s'est dit que là aussi elle voulait rester seule. wow, ça cogite dur même le matin!
donc, voilà, j'apprends qu'elles ont rendez-vous avec ce fameux anthony à 13h ici à l'hôtel. bah, ça va, ça laisse du temps! vite elles vont prévenir les filles dans la chambre à côté. elles sont toutes excitées. mais qui c'est ce type?

douche et rangement, puis nous filons au starbucks coffee comme hier... céline like céline dion!!! (sont vraiment bouchés!). comme il n'y a pas de places pour s'asseoir dans la salle, elles emportent leurs victuailles et les voilà marchant dans los angeles, leur verre en carton de chez starbucks à la main, de vraies américaines!

de retour à l'hôtel, le téléphone clignote encore, il y a un message. mp écoute et il s'agit de brett cullen qui a bien eu son mail et serait d'accord pour les rencontrer aussi, il rappelle un peu plus tard. bon, qui c'est cet autre type??!!
résultat, les filles sont encore plus surexcitées, lolotte est rouge et marion saute partout...
nous rangeons tout car la chambre doit être libérée à 11h, et mp en profite aussi pour appeler ty (allez hop tout le monde viré de la chambre! non!!!). là elle tombe sur un répondeur dont le son est hyper bas, elle ne comprend rien, elle raccroche et rappelle. elle déchiffre finalement qu'il faut laisser un message et commence à parler lorsque ty décroche. mais qui c'est cet autre autre type?? il est d'accord pour venir à l'hôtel à 13h même si il pense être en retard. apparemment ça lui pose un problème d'être en retard. mais bon, y'a quand même un petit moment avant 13h non?

puis brett rappelle, il discute un moment avec mp et lui annonce qu'il a un tournage à 14h et que donc ça fera trop juste car c'est dans la valley. c'est trop dommage. on m'explique enfin que brett c'est brett cullen l'un des acteurs de l'équipée du poney express. ahhh ben voilà fallait le dire plus tôt!
et anthony et ty sont aussi des acteurs de la série! ahhh ty c'est celui qui jouait kid!!! ahhhh tout devient clair désormais. et george clooney? un rapport avec le george de old tucson?

allez, on embarque les affaires dans la voiture pour libérer la chambre et direction hollywood boulevard pour acheter des photos de cette fameuse série. mine de rien, on marche un moment pour arriver à la boutique et puis y'a un sacré paquet de photos dont certaines inédites au plus grand bonheur de sofy. le temps de choisir, il est déjà 12h45, il faut payer et c'est compliqué pour les comptes. nous laissons lolotte, sofy et sandra pendant qu'avec mp, marion et h, nous retournons à l'hôtel. au fond du parking, nous apercevons un monsieur aux cheveux blancs qui trifouille dans sa voiture. dans le lobby il y a un autre monsieur, mp se dirige vers lui et lui fait la bise. voilà donc le fameux ty. lorsque je le vois, j'ai un choc, il me ressemble, on dirait un frère! mp fait les présentations avec h et marion, puis sort pour aller voir si l'autre monsieur est bien anthony. il s'approche, elle lui sourit "marie-pieurr?" "yes! hello! nice to meet you!"

ils entrent ensemble et ty et anthony sont très heureux de se voir. ils commencent à discuter, anthony lui dit qu'il est très content qu'il soit là car il était un peu angoissé de se retrouver seul avec toutes ces femmes! ils parlent un peu de la vie privée de ty, anthony lui demande s'il joue toujours de la musique (ty dit oui) puis il en arrive à parler de josh brolin (un autre acteur de la série). il aurait dû venir mais est en italie. ça a l'air de beaucoup décevoir h et marion. et là scoop, anthony nous dit que c'est lui qui a marié josh et diane lane! il suffit d'avoir un certificat pour la journée et n'importe qui peut être autorisé à célébrer un mariage! trop cool! alors comme ça c'était comme kid et lou dans la série! trop cool!

finalement les trois autres filles arrivent, tout le monde se salue et on décide d'aller manger dans un restaurant que connaît anthony. il prend sa voiture avec ty (les filles trouvent bien de les laisser discuter tous les deux, ils ne se sont pas revus depuis la fin de la série, ça fait un bail mine de rien) et elles suivent dans leur chevrolet blanche. alors c'est pas pour dire, mais anthony, bah il fait pas trop gaffe aux feux oranges. après quelques infractions, car il faut le suivre (si mp se fait arrêter car c'est elle qui est au volant, bah, on est mal... mais mp elle y pense pas du tout à ça, en ce moment!) nous arrivons devant un restaurant qui est fermé. nous allons donc sur sunset boulevard et nous garons dans un parking souterrain.

nous montons à la surface et allons manger dans une pizzeria qui se trouve être de la même chaîne que celle d'il y a deux jours! et même le serveur c'est le même... enfin, certaines s'en aperçoivent et d'autres non.
nous patientons un peu avant d'être installés, et ça discute de tout et de rien, de travis fine qui est pilote, de stephen baldwin qui est à tucson...

finalement nous voilà à table et c'est là que je fais mon entrée (ben oui, j'étais caché dans le sac rouge tout ce temps! mais j'ai des oreilles!) mp me donne à ty avec kidou gris de lolotte et nous voilà donc avec notre grand frère. nous décidons d'un commun accord de rester avec lui, il fait beau à los angeles et c'est cool!

usjour12_02

kidou, kid et kidou gris

le repas se déroule dans une ambiance super, on rigole beaucoup, les filles offrent des cadeaux, dont le fameux puppet teaspoon à anthony. et voilà ty qui se met à jouer avec ses kid et qui demande à puppet teaspoon de lui expliquer comment ça se passe avec les filles!!! trop fort!

anthony a un faible pour sandra et essaie de la brancher sur son neveu musicien qui a un "nice body"! sandra montre aussi ses dessins et tout le monde est impressionné. on commande, anthony est végétarien et ty ne mange pas les croutes de ses pizzas. anthony goûte aussi le cocktail qu'ont pris mp et h (toujours les mêmes alcoolos) pfff mp a bu à la même paille que teaspoon! c'est trop dingue!
finalement vers 16h30, nous commençons à être seuls dans le restau et mine de rien ça fait presque 4h qu'on est avec eux! trop gentlemen, les garçons offrent le repas. les filles ont l'air d'avoir fait forte impression. ahhh la femme française, tout un mythe!
dehors, chacune prend une photo avec les deux et cette fois c'est bien l'heure des séparations.

me voilà donc désormais avec ty sur l'une des collines de los angeles. la vue est belle. avec kidou gris on a décidé de vivre en coloc on se marre bien.
je vais m'arrêter là pour le récit, car le reste "ne nous regarde pas". ce voyage était vraiment génial, qu'est-ce qu'on a rigolé. c'était terrible!! faudra qu'on refasse ça un jour quand on sera à la retraite et que josh brolin ne sera pas en italie.
en attendant, je vous dis à bientôt et  je vous envoie plein de pensées expressiennes.

Posté par poney_express à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]