20 octobre 2005

jeudi 4 août

antelope canyon et le lac powell

le réveil est un peu difficile, sans doute parce qu'on commence à être moins "jet laggés" (sandra connaît pas ce mot!).
comme la veille c'était long au restaurant, on décide d'aller tester le petit déjeuner au mcdo qui se trouve de l'autre côté de la route. c'est aussi bof qu'en france apparemment.

puis nous remplissons la voiture (je devrais dire "bourrons" mais c'est pas très poli) et traversons le carrefour pour aller faire les courses. y'a un truc qui s'affiche dans la voiture qui dit qu'il faut changer l'huile bientôt, et ça met en panique sofy et marion. perso, en tant que "mécanicien chef de renault champion du monde", il me semble que si on ne change pas l'huile exactement au bon nombre de kilomètres, c'est pas très grave. mais bon, ça a l'air de les stresser alors pendant qu'avec h, lolotte, sandra et mp on va au supermarché, marion et sofy vont chercher un garagiste.
au supermarché, lolotte est pratiquement en transe car elle a enfin trouvé un yaourt nature... non, mais je vous jure! moi on me donne de la viande séchée, je m'en contente. les filles, c'est difficile.
finalement nos deux pilotes reviennent bredouilles, les navajos ne sont pas champions du monde de mécanique. ou alors ils sont champions du monde de la paresse?

271

moi dans la voiture

on prend la route direction antelope canyon. le temps se lève et il y a du soleil, ça tombe bien car dans le canyon, l'intérêt parait-il ce sont les couleurs dues à l'éclairage.
mp et sofy y étaient déjà allées et avaient visité le "lower canyon", donc nous décidons de visiter le "upper". déjà à l'entrée il faut payer pour le parking, puis il faut repayer pour la visite. pas facile à comprendre tout ça, les indiens sont pas très communicatifs.
nous embarquons sur un 4x4 découvert et c'est parti pour 10 minutes à fond la caisse (tiens euh, ils doivent bien être champions du monde de conduite!) sur une piste sablonneuse pleine d'ornières. ça ballotte (et pas ça lolotte! ah! ah! too funny!) dans tous les sens et ça décoiffe (j'ai failli en perdre mon chapeau!). avec nous dans le truck, des italiens. j'ai pas déjà dit que ça parlait fort les italiens?
nous arrivons à l'entrée du canyon, en fait une ouverture dans une paroi rocheuse toute rouge. nous suivons une guide navajo avec un masque de couleur bizarre sur la figure. je savais pas que c'était carnaval, si j'avais su je me serais laissé pousser la barbe... elle nous explique quand même devant nos mines déconfites que c'est pour se protéger du soleil et que ça marche hyper bien. même que sa mère elle l'utilise aussi et qu'elle est très vieille et qu'elle monte encore à cheval. j'ai pas tout compris au rapport entre la crème solaire et le fait de monter à cheval (je suis pas encore totalement bilingue je crois).

242

antelope canyon

nous marchons au fond du canyon c'est très étroit, et on marche presque la tête en l'air pour voir toutes les formes de la pierre creusée par l'eau et le ruissellement. effectivement avec le soleil, les couleurs changent, c'est magnifique. dommage qu'il y ait tant de monde, ça enlève un peu de charme au lieu qu'il faudrait visiter paisiblement. de plus, pas le temps de trop traîner car il faut reprendre le 4x4...
allez encore un petit trajet histoire de bien prendre l'air et nous revoilà à la voiture. nous décidons (enfin mp) d'aller manger sur un point haut pour avoir une vue d'ensemble du lac powell qui se trouve tout près. nous suivons donc notre ami "routard" (le guide) et nous voilà prenant un autre chemin cabossé (pauvre voiture!) pour arriver en haut d'une colline avec une vue plongeante sur le lac, c'est magnifique. en plus il y a une petite aire de pique-nique avec des bancs.

c'est là que j'assiste à une autre petite scène surréaliste dont nous sommes coutumiers depuis le début. les filles papotent (étonnant non?) presque comme des italiennes. une voiture arrive, se gare les gens en sortent. les parents prennent des photos pendant que la petite fille vient se planter contre un poteau à côté de nous et nous observe sans rien dire. et ça délire et ça délire lorsque h au milieu d'une conversation qui n'a rien à voir, nous sort "tu t'appellerais pas marion?" euh... h, marion elle voyage avec nous depuis le début, tu te rappelles? qu'est-ce qui t'arrive? c'est le jet lag?
en fait elle s'adresse à la petite fille qui lui répond "oui". elle est de la famille du copain de h! non mais je rêve, trouver quelqu'un qu'on connaît là au milieu de nulle part! c'est fou non? on dit que le monde est petit je crois.
bon, on discute un peu puis les gens s'en vont et d'autres arrivent. encore des français, on est cerné! ils nous indiquent alors une petite plage sympa où on peut se baigner. vu l'heure, la balade en bateau ne sera pas possible, alors c'est d'accord pour aller faire trempette dans le lac!

nous trouvons facilement l'endroit devant un gros rocher tout seul au milieu. petit arrêt dans les toilettes avec un énorme lézard écrasé, puis on se met sur la plage. et là j'assiste à ma scène "la honte" quotidienne avec sandra, h et sofy qui s'improvisent en naïades nous faisant toutes sortes de chorégraphies...

251

lake powell

je m'éloigne un peu pour me baigner tranquille, l'eau est vraiment bonne. par contre, j'ai pas trop aimé le "sol" du lac, y'avait comme des herbes, je suis sûr qu'un monstre doit habiter là-dessous. ah, c'est pas ici, c'est en écosse? autant pour moi.

après cette après-midi de détente (ça fait aussi du bien de ne rien faire!) nous repartons pour kanab et un best western (petit problème pour trouver la rue). nous sommes dans deux chambres qui communiquent, il y a des harley davidson sur le parking, un accès internet gratuit (marion aurait pas dû aller voir ses mails) et aussi la petite marion et sa famille dans le même hôtel!

nous pique-niquons sur le lit, regardons "without a trace" à la télé puis les photos et dodo! ça m'a épuisé cette journée!

ps: comme vous l'avez constaté, je ne suis pas en photo  devant ces lieux magnifiques. ce jour-là les filles ont préféré batifoler dans l'eau plutôt que de daigner nous photographier avec les copains. c'est honteux! j'ai failli faire la grève du compte rendu!

Posté par poney_express à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur jeudi 4 août

Nouveau commentaire