02 novembre 2005

samedi 6 août

las vegas => los angeles

et voilà ce matin nous quittons "la grande vie" avec la suite, les palaces, l'argent, les limousines, les lunettes noires etc... pour retourner à la vie de voyageur. j'aime bien les deux en fait...
nous décidons de prendre un petit déjeuner à l'hôtel, dans un des restaurants qui peuplent le site, et notre choix se porte sur des viennoiseries presque françaises mais beaucoup plus chères. enfin, parait que ça fait du bien de manger un petit croissant!

après ça, retour à la chambre pour débarrasser le plancher (ces filles sont dingues, il y a des affaires partout et pourtant la chambre est immense!). mp va faire le check out, pendant que lolotte va jouer ses derniers deniers (et les perd). sofy et marion vont... faire du shopping! la société de consommation les a eues. non en fait je crois qu'elles cherchaient des cadeaux (mais pas pour moi...).
nous devons ensuite transporter les bagages jusqu'à la voiture et c'est pas facile. bon, c'est sûr que je peux pas aider, moi je suis dans un des sacs, mais les pauvres, je les plaints! mp va chercher la voiture au parking et la rapproche pour ne pas avoir à tout trimballer dehors, surtout qu'il fait déjà hyper chaud!
allez hop on bourre une dernière fois la voiture et cette fois c'est parti, viva las vegas... euh... bye bye las vegas!

nous faisons un arrêt pour mettre de l'essence et laver les vitres histoire de me permettre de bien profiter du paysage (et à sandra de mitrailler). puis c'est vraiment parti sur une route qui entre rapidement dans le désert.

311

c'est très aride et il fait chaud, j'aime la clim.
il y a parfois des panneaux sur l'autoroute, parfois un casino au milieu de nulle part et aussi des sorties vers des endroits un peu psychédéliques, je vous laisse juger.

32

les filles veulent aller visiter la ville fantôme de calico qui se trouve sur la route, à peu près à mi-chemin entre las vegas et los angeles. comme c'est aussi l'heure de manger ça tombe bien, mais finalement, elles décident de rebrousser chemin, ça a pas l'air très intéressant ce truc.

leur choix se porte sur le peggy sue's diner dont nous avons vu une publicité au bord de la route. il est juste en face d'une base militaire, on se croirait en irak (enfin, j'y suis jamais allé en irak).

33

wow, y'a elvis à l'entrée qui peut nous dire l'avenir! j'ai testé et il parait que je vais avoir un gros changement dans ma vie dans les prochains jours...
la déco est typiquement années 50/60, avec du rose, du bleu, des affiches, c'est un vrai "diner", kitchissime mais j'aime beaucoup!
on commande des hamburgers (il était temps!) et bien sûr des milk-shakes.
c'est alors qu'un homme étrange s'approche de notre table. marion était en train de jouer au solitaire lorsqu'il arrive pour lui expliquer comment on joue. il est assez âgé et demande d'où on vient. ben ça se voit pas? de france!! bizarre que notre réputation ne nous ait pas précédée... et là ça y est il commence à parler, à parler et à parler (comme tous les américains en fait!). il s'en va et revient pour prendre marion par la main et l'emmener accompagnée de lolotte et sandra, visiter le restaurant. parait que sa fille, la fameuse peggy sue elle était actrice dans une vie antérieure. on peut voir des photos d'elle avec des acteurs sur les murs. encore une célébrité de la région!
finalement le monsieur nous rend marion et sa main.

le repas est assez bon. après ça, on va faire un tour, je vous le donne émile (en mille?) dans la boutique à côté!! allez encore 1h à poirauter le temps que les filles choisissent leur petit souvenir. ils sont beaux les magnets.
bon, c'est pas tout ça mais faudrait peut-être penser à y aller là!

la route est toujours monotone, il fait gris, il fait des orages puis il fait beau. la température est descendue d'un coup et est remontée d'un coup pendant qu'on traversait la tempête. j'aime la clim.
finalement après avoir franchi quelques collines, nous approchons de la civilisation et du brouillard. ou alors s'agit-il de la fumée due à un incendie? c'est tout marron, beurk. ah ben non, en fait c'est... la pollution! ouh là là!
nous voilà désormais sur les freeways de los angeles. il y a quelques encombrements. c'est là que certaines "pètent un câble" dans la voiture, mais bon, je m'habitue et je ne ferai pas de commentaires. on passe devant downtown, là où y'a les buildings d'alias. je sais pas ce que c'est alias, mais j'ai vu les buildings.

finalement nous arrivons à l'hôtel juste derrière hollywood boulevard. ça fait du bien de se poser un peu.
marion, sofy, sandra et h décident d'aller tester la piscine pendant que lolotte et mp vont faire un tour sur hollywood boulevard pour aller voir les mails. mp envoie un mail à ce fameux anthony en lui laissant le numéro de téléphone et de chambre de l'hôtel. elle en envoie aussi un à un certain brett. connais pas non plus.
en fait, l'hôtel est pas mal placé, il est juste derrière le kodak theater avec son petit centre commercial. on peut faire des choses à pied! et ici, c'est presque un luxe.

nous rentrons à la chambre et attendons circe et jennette qui doivent rejoindre les filles. elles arrivent avec des cadeaux pour tout le monde (sauf pour nous les puppets, c'est pô juste!).
puis on va tous aller manger dans une pizzeria au theater. c'est bon, et désormais, les filles partagent la nourriture, comme ça il n'en reste pas dans l'assiette. les poivrotes mp et h commandent leur cocktail traditionnel dans ce genre de circonstances. et ça papote et ça papote. ça m'endort.
on rentre à l'hôtel où on regarde quelques photos du voyage.
c'est de plus en plus dur de garder les yeux ouverts. je décide de mettre tout le monde dehors car dodo! demain on va à universal studios.

34

dodo... enfin!

Posté par poney_express à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur samedi 6 août

Nouveau commentaire