22 septembre 2005

samedi 30 juillet

mescal - tombstone

on se lève assez tôt (à cause du jet lag), mais perso j'ai encore bien dormi.  on a droit à un petit déjeuner dans la chambre avec du nesquick froid et des brownies, mmmm!!
ce matin, nous devons aller à mescal, l'endroit où cette fameuse série "l'équipée du poney express" a été tournée. les filles sont très excitées à l'idée de se retrouver sur les traces de leurs "riders" préférés, moi, on verra...
mescal est situé sur la route entre tucson et tombstone. ça fait partie des studios de old tucson qui eux sont situés à l'ouest de la ville. bref, c'est pas à côté quoi!
allez hop, tout le monde dans la chevrolet blanche, le temps est tout gris. nous roulons, voyons un train qui mesure au moins 5 km de long (qui a dit que j'avais tendance à exagérer? je vous rappelle que comme je suis petit, tout est plus grand pour moi!). c'est encore mp qui guide, rapport à son foulard... les studios n'ouvrent qu'à 10h, on pensait que c'était plus loin et donc finalement on arrive sur la route assez tôt. on s'arrête pour prendre quelques photos de loin, et d'un coup, je vois les filles qui courent comme des dératées sur la route car elles ont entendu un train qui sifflait au loin (c'est pas une chanson ça??!!). elles courent et courent et courent encore pour arriver au passage à niveau, mais c'est trop tard... bon, ça leur aura fait faire un peu d'exercice!
on arrive devant l'entrée des studios et là il y a un grand panneau "closed" (ça veut dire fermé si vous n'êtes pas complètement bilingue). je ne sais pas pourquoi mais je sens une certaine angoisse pointer. comme de toutes façons, nous avons près de trois quart d'heure d'avance, mp leur propose d'aller faire un tour dans les environs (de toutes façons, avant 10h il ne se passera rien). il pleut...
on fait un petit tour au milieu des maisons assez isolées, et on trouve une super éolienne où on peut grimper dessus! c'est trop marrant! avec les copains, on s'éclate!

8

les éoliennes, c'est cool

puis, on retourne à l'entrée c'est toujours fermé. il y a une autre voiture avec un couple à l'intérieur, qui attend aussi. mp va leur demander s'ils sont au courant si c'est fermé ou pas. ils ne savent pas non plus, l'angoisse est à son comble. comme dirait celineh "j'ai pas fait tous ces kilomètres pour rester dehors" (les autres n'en pensent pas moins, mais se taisent). elles cherchent donc une solution (peut-être téléphoner à old tucson, mais Y A PAS DE RESEAU!!) lorsqu'un pick up descend par le chemin avec à son bord un homme assez âgé avec un chapeau de cowboy et un colt à la ceinture. et oui, il est 10h pile et voilà notre guide qui nous explique qu'avec la pluie, le chemin était impraticable pour monter, mais que comme là ça s'est calmé on va essayer de faire la visite. nous le suivons donc jusqu'à un parking  et découvrons enfin les vrais décors de la série avec la fameuse rue bordée de maisons en bois. je ne sais pas pourquoi mais je me sens un peu comme un "poisson dans son eau" ici ("dans l'eau"? ah ok). enfin, je devrais dire "un cowboy sur son cheval", ce serait plus approprié, mais j'ai laissé mon cheval sur un parking de los angeles.
nous entrons dans le saloon qui est le dernier bâtiment de la rue et là, franck (le guide), nous donne des tickets (moi je suis caché non pas dans le sac à dos orange super pro de marion mais dans un sac rouge avec les autres puppets et je ne paie pas!). le ticket donne une réduc pour old tucson, ça pourra toujours servir. franck nous demande d'où on vient: de france et on est des "young riders fans"! ahhh il nous parle alors de ces fans qui viennent tous les ans... ouais, ben nous c'est la première et peut-être la dernière fois parce que c'est loin!
le couple vient du texas.
on commence la visite avec plein de bâtiments qui ont servi pour des westerns: "tombstone", "mort ou vif", et même "la petite maison dans la prairie" ou "into the west". là, petit cri hystérique, c'est avec josh brolin! comprends pas.
c'est difficile de reconnaitre les bâtiments car ils les changent souvent. et puis certains sont bien délabrés mais il parait qu'en une journée, les équipes de tournage peuvent les arranger.
on va en prison (j'aime pas ça), puis on voit au loin la maison de emma qui s'est écroulée. lolotte en est toute triste. et puis pour y aller y'a des serpents à sonnettes alors on s'abstiendra.
puis mp et sofy se font attaquer dans la banque par sandra "incognito" mais heureusement, franck est là pour rétablir l'ordre. il a une étoile de sherif et un colt, c'est pas pour rien. on passe devant le bureau de teaspoon (là encore quelques ohhhh et ahhhh) puis on arrive enfin à la maison de rachel avec le dortoir à côté. je me sens comme chez moi ici.

9

devant le dortoir

la visite est terminée et d'autres personnes sont là. les filles demandent à franck si elle peuvent rester pour prendre des photos et là pendant une heure, de vraies fofolles à mitrailler de tous les côtés dans des poses plus ou moins ridicules. c'est là que sofy dirait "so what?" et mp répliquerait "si quoi?" c'est pas que j'ai honte, mais...
du coup, avec les copains on va nous aussi faire des photos, par exemple sur la barrière de l'enclos. parait que cette barrière, elle est "culte"...

10

photo culte

finalement après une heure de clic clac, on repart en saluant franck qui a eu le temps de faire une deuxième visite. il habite dans un mobil home sur place au milieu de rien, faut aimer la solitude...
cette fois, c'est reparti pour tombstone (prononcer toumbstone).
la route est jolie, y'a pleins de cactus. à tombstone, on se gare sur un parking où là aussi il y a des cactus, et direction la rue principale. c'est une rue comme à mescal, mais habitée avec de chaque côté, des saloons, et des magasins. on passe devant une boutique et marion tombe presque raide en voyant qu'ils y vendent des casquettes de la guerre de sécession (enfin, je crois).
les filles rentrent aussi chez un photographe qui fait des photos vieillies en costume et elles veulent en faire une. comprends pas, mon costume à moi ne serait pas à la mode?
mais comme elles ont faim, on va aller chez ma copine "big nose kate" qui a un saloon en ville. là sofy et marion sont embobinées par un homme qui leur fait faire des choses bizarres: s'allonger sur un piano, monter sur le bar, mettre un boa rouge autour du cou. je l'ai vu tout de suite qu'il allait en profiter pour laisser ses mains baladeuses courrir sur leurs corps de déesses. enfin, moi, j'ai un peu honte de voir ça, je préfère rester planqué. et puis j'ai pas faim finalement quand je vois ce qu'il y a à manger, des espèces de morceaux de viande fris dans l'huile, bien gras, en plus à manger avec les doigts. beurk! je préfère boire ma salsepareille tranquille dans mon coin.
puis on va faire un tour dans la ville, on va visiter le "birdcage theater", c'est le seul bâtiment qui date de l'époque, y'a encore les trous des balles dans les murs! sont fous ces américains!! puis comme il fait beau et chaud, on a soif, et on décide d'aller au "crystal palace" boire un coup, mais ils ne vendent que de l'alcool là dedans!

111

tombstone

les filles font des emplettes (ce sont des filles), celineh achète une canette avec doc holliday dessus et me fait gouter. ça va, ça se boit, ça a un goût de cerise. on n'a pas le temps d'aller à la reconstitution de la tuerie de ok coral car c'est trop tard. et puis pour la photo vieillie, il y a trop de monde alors on se casse!
marion achète sa casquette et est plus que ravie. elle a réalisé un fantasme, c'est dire!
on repart tous en voiture, c'est mp qui conduit et on s'arrête au cimetière à la sortie de la ville. quelle idée d'aller visiter un cimetière?! en plus on dirait qu'il a été refait la veille. y'a des tombes, enfin, des croix sur des monticules avec le nom de la personne (ou sinon, "unknwon") et comment elle a été tuée. si c'est ça l'ouest sauvage, je crois que je vais rentrer en france!
à la sortie il y a l'inévitable magasin de souvenirs où sandra achète un truc pour attacher ses beaux cheveux.
allez, cette fois c'est reparti pour tucson.
là sur le route, on aperçoit des panneaux rouges, signalant un ralentissement. mp fait ce qu'on lui dit pour arriver à un barrage de flics. j'ai peur. je me planque. je tremble. le flic salue et demande d'où on vient et les passeports de chacune. j'ai peur. je me planque. j'ai pas de passeport. heureusement, toutes les filles avaient le leur! j'ai moins peur. je reste planqué. le flic les dévisage une à une en fonction de leur photo sur le passeport et finalement leur indique qu'on peut repartir. oufff! je sors de ma planque, ça va mieux. dire que j'ai failli me retrouver dans une geôle américaine, en plein milieu du désert, seul et abandonné de tous pour le restant de ma vie... quoi? j'exagère encore?
retour à l'hôtel avant d'aller manger dans un restaurant mexicain en ville, "la indita". c'est bon, mais trop épicé pour certaines... lolotte est toute rouge (non, un peu plus rouge que d'habitude!). il y a des français dans ce restaurant, ils doivent avoir le guide du routard! devant le restaurant, il y a un tramway qui s'arrête au milieu de la route. on le prend pas, mais on le prend en photo et le conducteur n'a pas l'air content. so what?
on rentre en faisant un tour dans tucson et tucson la nuit, c'est noir, ça n'a pas l'air très animé. c'est pas que je veuille faire la fête, mais c'est un peu lugubre quand même.
allez, visionnage des photos (faut bien avoir honte un dernier coup) et dodo.

Posté par poney_express à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur samedi 30 juillet

Nouveau commentaire